On vous présente l’ingénieur français qui a été nommé président de la division automobile de Tesla

Jérôme Guillen. YouTube/01netTV

Elon Musk a annoncé vendredi 7 septembre 2018 une série de nominations chez Tesla censées permettre de le décharger de certaines tâches.

Parmi ces nominations, on retrouve notamment celle du Français Jérôme Guillen, au poste de président en charge des activités automobiles de Tesla.

Avant cela, il était vice-président en charge du programme camion tout-électrique.

"Dans ses nouvelles fonctions, Jérôme devra superviser toutes les opérations automobiles et la gestion des programmes. Il devra aussi coordonner notre chaîne d'approvisionnement très étendue", a expliqué Elon Musk dans un e-mail envoyé aux salariés vendredi dernier.

Et d'ajouter:

"Jérôme a largement contribué à notre entreprise et a acquis une grande connaissance des opérations de Tesla pendant les huit dernières années au sein de notre entreprise".

A 45 ans, le Français originaire d'Avignon travaille chez Tesla à Palo Alto en Californie depuis 2010. Selon un article du Monde d'août 2013, il ferait partie des proches d'Elon Musk puisque l'entrepreneur américain l'aurait appelé lui-même pour l'embaucher alors qu'il était directeur en charge de l'innovation chez Daimler. 

En juillet 2016, Elon Musk saluait sur Twitter la réussite de Jérôme Guillen chez les deux constructeurs:

Diplômé en génie mécanique à l'Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées à Paris, il quitte l'Hexagone à l'âge de 20 ans, direction l'Espagne et plus précisément Madrid. Là-bas, il obtient un master spécialisé dans les technologies pour l'énergie à l'École technique supérieure d'ingénierie industrielle de Madrid, indique-t-il sur son profil LinkedIn.

Mais l'ingénieur veut aller plus loin: il décide donc de faire un doctorat en génie mécanique à l'Université du Michigan aux Etats-Unis. Et c'est là-bas qu'il débutera sa carrière en tant qu'engagement manager au cabinet de conseil international McKinsey & Co qu'il quitte rapidement pour Freightliner, la division dédiée aux camions de chez Daimler.

Jérôme Guillen lors de l'inauguration d'une concession Tesla à Montréal, en 2014. YouTube/Montreal Gazette

Quand il est arrivé à Tesla en 2010, Jérôme Guillen occupe le poste de directeur du programme Model S, détaille le site electrek. Il supervise le programme de A à Z, depuis le prototype Alpha jusqu'au lancement du modèle en 2012 et sa chaîne de production jusque début 2013. 

Le site CleanTechnica croit savoir que les propriétaires de Tesla "chantent les louages de Jérôme" Guillen qu'ils adorent. Beaucoup d'entre eux auraient même dit que si vous avez un problème, il fallait envoyer un email à l'ingénieur français et que "Jérôme résoudra le problème". 

Mais alors que le Model S allait être commercialisé, le Français est étonnamment parti en congés, rapporte le site CleanTechnica. La raison officielle n'a jamais été donnée: certains ont avancé que c'était parce qu'il n'était pas d'accord avec certaines décisions prises concernant le Model X ou qu'il avait commis des erreurs concernant ce dernier modèle et qu'il avait donc été écarté temporairement. 

Quoi qu'il en soit, à son retour, il devient vice-président des ventes "monde" et du service chez Tesla, avant d'être responsable du programme de développement des semi-remorques dont le premier prototype vient d'être présenté en novembre dernier. Ce semi-remorque futuriste, censé être le plus sûr et économe sur le marché, sera produit à partir de 2019.

A son nouveau poste de président en charge des activités automobiles de Tesla, il travaillera directement sous la houlette d'Elon Musk. 

Jérôme Guillen parle quatre langues: le français, l'anglais, l'espagnol et l'allemand, selon son profil LinkedIn.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Tesla vient de dévoiler son nouveau Roadster et il va vraiment faire bouger les lignes

VIDEO: Voici pourquoi vous ne devriez jamais verser d'huile d'olive dans l'eau de cuisson de vos pâtes

Contenu Sponsorisé

Les meilleures astuces d'entrepreneurs pour gagner du temps

  1. yves

    chez Tesla c'est le bordel aucun respect pour les salariés donc tu peux être viré facilement , ça sent l'entreprise familial , peut-être que ça explique avec jerome bon avec ses compétences il a pu rebondir c'est la vie

Laisser un commentaire