Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le nombre de jeunes diplômés rêvant de travailler dans une grande entreprise recule — voici pourquoi

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le nombre de jeunes diplômés rêvant de travailler dans une grande entreprise recule — voici pourquoi
© YouTube/Al Lee

Le cabinet de conseil Accenture vient de publier une étude sur les attentes des jeunes diplômés français de la génération Z, soit nés entre 1993 et 1999.

Selon cette enquête, un quart des jeunes diplômés de 2017 souhaitent travailler pour une grande entreprise. Ce chiffre est en baisse par rapport à leurs aînés de la promotion 2015-2016, dont un tiers avaient affirmé y aspirer.

L'étude précise aussi que 24% d'entre eux préfèreraient travailler pour une entreprise de taille moyenne et 15% dans l'administration.

La vie en startup attire encore peu. Selon Accenture, 12% aspirent à rejoindre une petite entreprise ou une startup et 10% veulent monter leur propre entreprise. 5% souhaitent être freelancer ou prestataire indépendant.

Enfin, 4% souhaitent travailler dans une association à but non-lucratif et le reste ne se prononce pas.

Pourquoi cette baisse? Selon Accenture, beaucoup de "nouveaux diplômés ont vu leurs prédécesseurs sous-employés, puisque 72% des jeunes ayant été diplômés en 2015 ou 2016 occupent un poste qui ne requiert pas leur niveau d'études. Les diplômés de 2017 veulent éviter de se retrouver dans la même situation".

Voici ce que les jeunes diplômés recherchent réellement chez un employeur donné:

  • un poste avec un caractère stimulant,
  • un environnement de travail innovant,
  • des opportunités pour avancer rapidement dans leur carrière,
  • des horaires flexibles,
  • des compétences et de l'expérience pour se préparer pour leur prochain emploi — seule une minorité déclare vouloir rester plus de cinq ans dans la même entreprise.
  • et des opportunités de formation — 83% d'entre eux s'attendent d'ailleurs à ce que leur employeur continue de les former.

Le salaire ne fait pas partie des critères de choix déterminants pour les diplômés de 2017, même si 79% d'entre eux s'attendent à obtenir un salaire supérieur à 25.000 euros.

Pour réaliser son étude, Accenture Strategy a interrogé plus de 1005 étudiants à travers la France diplômés de grandes écoles et d'universités en 2017 et 1000 autres diplômés entre 2015 et 2016.

Découvrir plus d'articles sur :