Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Joe Biden annonce un plan de relance de 1 900Mds$

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Joe Biden annonce un plan de relance de 1 900Mds$
Le plan du futur président démocrate prévoit notamment un chèque de 1 400 dollars par personne pour soutenir les populations. © Gage Skidmore, Wikimedia Commons

Le futur président américain, le démocrate Joe Biden, aura fort à faire dès sa prestation de serment, le 20 janvier. Il devra s'atteler non seulement à réconcilier une nation plus fracturée et polarisée que jamais, mais aussi à relancer la première économie de la planète, ébranlée par le coronavirus. Jeudi 14 janvier, il a ainsi dévoilé les principaux traits du plan de relance qu'il compte mettre en oeuvre dès son accession à la Maison-Blanche. Pas moins de 1 900 milliards de dollars (1 563 milliards d'euros) seront employés, notamment pour soutenir les populations et rouvrir les écoles avec un protocole sanitaire renforcé. Le futur président, qui souhaite faire voter son plan dans l'immédiat, ne pourra agir sans l'aval préalable du Congrès.

Voici comment devrait s'articuler le plan de relance de la prochaine administration Biden :

Vaccins, lutte contre le Covid-19, réouverture des écoles: 400 milliards de dollars

Le texte prévoit 20 milliards de dollars pour l'accélération du rythme des vaccinations, en partenariat avec les collectivités locales, et 50 milliards de dollars pour accroître le déploiement de tests. Une enveloppe de 30 milliards doit permettre de fournir des équipements contre le Covid (gants, masques,...) et 10 milliards de dollars doivent être investis pour aider les industriels américains à fabriquer des équipements.

À lire aussi — Amazon a engagé un lobbyiste dont le frère est conseiller de Joe Biden juste après l'élection présidentielle

Autre élément phare, la réouverture des écoles, encore largement fermées aux Etats-Unis. Une enveloppe de 170 milliards de dollars est prévue, pour réduire la taille des classes, acheter des parois de protection, améliorer la ventilation, augmenter les capacités de transport pour réduire le nombre d'enfants dans les fameux "school bus" jaunes,...

"L'administration Biden prendra des mesures pour s'assurer que toutes les personnes aux Etats-Unis — peu importe leur statut légal — ont accès au vaccin et gratuitement", ont dit à des journalistes des hauts responsables. Joe Biden souhaite déployer 100 millions de doses de vaccins durant les cent premiers jours de son mandat.

Un chèque de 1 400 dollars par personne

De nouveaux chèques doivent être envoyés, d'un montant de 1 400 dollars par personne, et la durée de versement des allocations chômages, qui seront rehaussées de 400 dollars par semaine, doit être prolongée jusqu'au 30 septembre 2021. Des aides sont prévues pour le paiement des loyers et des factures d'eau et d'énergie, à hauteur de 25 milliards de dollars. Les expulsions locatives sont également suspendues jusqu'au 30 septembre. Le président élu veut également renforcer l'aide alimentaire aux familles.

Mesure phare de son programme de campagne, le salaire minimum, qu'il veut plus que doubler, monterait à 15 dollars de l'heure. Un fonds d'urgence devrait être doté de 25 milliards de dollars pour les établissements de garde d'enfants qui souffrent de la crise, et 15 milliards de dollars sont prévus pour la garde des jeunes enfants. Et pour répondre aux besoins de santé des vétérans, 20 milliards de dollars sont prévus. Au total, 440 milliards de dollars seront utilisés en soutien aux communautés touchées par le Covid-19.

À lire aussi — Jack Dorsey, le patron de Twitter, sort de son silence après avoir banni Trump de son réseau

Pour aider les petites entreprises à disposer des liquidités dont elles ont besoin, 50 milliards de dollars sont prévus.

Les fonds aux Etats, villes et autres collectivités locales sont l'un des principaux sujets de désaccords entre républicains et démocrates. Joe Biden veut réunir 350 milliards de dollars pour leur permettre de payer les personnels de santé, pompiers, policiers et enseignants. Pour aider les transports en commun, lourdement pénalisés par la crise, à reprendre du service, une enveloppe de 20 milliards de dollars est prévue. La même somme doit aider la communauté amérindienne à faire face à la crise.

Enfin, près de 10 milliards de dollars sont également prévus pour moderniser l'outil informatique du gouvernement fédéral et éviter une nouvelle cyberattaque, comme celle qui a touché plusieurs ministères et agences en décembre dernier.

À lire aussi — La Russie dans le viseur des Etats-Unis après une immense cyberattaque touchant administrations et entreprises

Découvrir plus d'articles sur :