Jonathan Foster, Microsoft, Cortana

Jonathan Foster. Microsoft

Cortana est l'assistant personnel intelligent proposé par Microsoft sur ses Windows Phone et sur Windows 10. On peut lui poser toutes sortes de questions et cette intelligence artificielle répond.

En 2014, Microsoft a demandé à Jonathan Foster, un ancien scénariste, de "développer la personnalité de Cortana" qui, alors, n'existait pas encore.

Il a expliqué à Business Insider France comment la personnalité de Cortana était formée et quelles étaient ses limites :

"Nous observons ce que les gens disent à leur téléphone. On n'écoute pas et on n'enregistre pas ce qu'ils disent, mais on regarde ce qu'ils demandent puis nous concevons des réponses intelligentes, divertissantes etc."

La personnalité de Cortana a ainsi été définie comment étant celle d'un assistant personnel très serviable, capable d'offrir une aide à plein de niveaux. "Cortana est aimable mais pas trop, serviable et utile", indique Jonathan Foster.

Elle a aussi ses limites, notamment dès qu'on aborde des sujets complexes comme la politique ou des questions de société :

"L'idée n'est pas d'essayer d'être humain. Cortana est une entité numérique. Mais elle n'est pas insensible. L'idée est d'être globalement positif, mais pas guilleret, et de fournir une réponse juste et réfléchie."

Cette sensibilité varie selon les pays. C'est pourquoi Microsoft a choisi de confier à des auteurs dans 22 pays, dont la France, la mission d'affiner les facettes de la "personnalité" de Cortana.

"Quand quelque chose semble trop Américain, quand ils voient que quelqu'un ne raisonnerait pas comme ça, ils peuvent le mettre à la poubelle", poursuit Jonathan Foster.

Ce sont des auteurs de livres d'enfants, des poètes, d'anciens journalistes ou des scénaristes qui façonnent ainsi les différents aspects de l'identité de Cortana. "Des gens capables de développer un personnage" mais aussi conscients de la responsabilité que leur travail éditorial implique.

Quand l'utilisateur pousse trop loin les limites, les marionnettistes de Cortana ont imaginé une esquive.

Si Cortana répond : "désolé, je ne peux pas avoir ce genre de conversation", c'est que vous avez touché une corde trop sensible.


Lire aussi : Ces 15 pays investissent le plus dans leur R&D

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: L'entrepreneur américain Steve Wynn a fait construire un casino en Chine pour 4 Mds$ — voici à quoi il ressemble de l'intérieur