Chaque troisième vendredi des mois de mars, de juin, de septembre et de décembre, les sorcières, au nombre de quatre, font leur apparition sur les marchés américains et européens. 

Mais ne vous attendez pas à les voir survoler les Bourses, chevauchant leurs balais et jetant des sorts sur les investisseurs. Les "quatre sorcières" sont juste une façon pittoresque de désigner l'expiration de quatre produits dérivés ces jours-là.

Voici les quatre produits en question:

  • les options sur les indices boursiers (stock index options)
  • les contrats à terme sur les indices boursiers (stock index futures)
  • les options sur les actions (stock options)
  • les contrats à terme sur les actions (single stock futures contracts)

Le "jour des quatre sorcières" vient du jargon financier américain. C'est la traduction littérale de "quadruple witching day". Lors de cette journée, les volumes de transactions sont généralement beaucoup plus conséquents que d'habitude, les investisseurs bouclant leurs positions sur leurs options et contrats futures.

La volatilité boursière est bien souvent exacerbée, les détenteurs de ces instruments financiers tentant d'anticiper, voire d'infléchir, les cours de compensation liés à ce type de titres.

Une journée des 3 sorcières

Parmi les quatre sorcières, trois reviennent tous les mois. Chaque troisième vendredi, les options sur les indices boursiers, les contrats à terme sur les indices boursiers et les options sur les actions arrivent à expiration. C'est alors la "journée des trois sorcières". Les contrats à terme sur les actions expirent de leur côté une fois par trimestre.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une Bourse dédiée aux crypto-monnaies vient d'être lancée en Suisse

VIDEO: Voici à quoi servent ces petits trous sur les écouteurs Apple