Publicité

JP Morgan, BNP Paribas... Les 12 banques qui pèsent le plus au niveau mondial

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

JP Morgan, BNP Paribas... Les 12 banques qui pèsent le plus au niveau mondial
Bâtiment de la banque française BNP Paribas à Montréal, au Canada. © Can Pac Swire/Flickr
Publicité

Certaines banques pèsent plus que d'autres au sein de l'économie. Au point qu'elles sont considérées comme "systémiques". Si elles venaient à faire faillite, elles pourraient faire chanceler le système financier et provoquer une crise mondiale, à l'image de la faillite de la banque d'investissement Lehman Brothers en septembre 2008, qui dans sa chute a précipité le monde dans une crise financière. Chaque année, le Conseil de stabilité financière (FSB), créé en 2009 par le G20, dresse ainsi la liste des plus grosses banques de la planète.

Son classement, publié mercredi 23 novembre, comprend 30 établissements en 2021, les mêmes qu'un an auparavant. Parmi eux, figurent quatre banques françaises. Société Générale, Crédit Agricole et BPCE font partie des banques systémiques les moins grosses, et appartiennent à ce titre à la première catégorie déterminée par le FSB. Elles devront ainsi disposer d'une couche supplémentaire de fonds propres de 1% à partir du 1er janvier 2023.

À lire aussi — 115 grands investisseurs demandent aux banques de s'engager pour le climat

BNP Paribas intègre de son côté l'échelon supérieur, pour atterrir dans le groupe 3 aux côtés de HSBC et de Citigroup. L'exigence de surcharge en fonds propres s'élève à 2% pour ce groupe.

Les fonds propres sont les capitaux, les ressources qu'une entreprise possède, grâce aux bénéfices générés d'année en année et conservés par elle, ainsi que l'argent apporté par ses actionnaires. Ils s'opposent par exemple aux dettes vis-à-vis des banques et des fournisseurs. Généralement, plus une société détient de fonds propres, plus elle est considérée comme solvable.

BNP Paribas parmi les quatre plus importantes

BNP Paribas disposait déjà d'un ratio de fonds propres dur (CET1) de 13% à fin septembre, rappelle L'Agefi. Et son TLAC (total loss absorbing capacity) atteint 26%, soit 6 points de plus que ce qui est exigé.

Le niveau minimal de fonds propres que banques et entreprises d'investissement doivent détenir est de 8% d'actifs pondérés en fonction du risque. Très simplement, cela signifie que pour prêter un total de 100 millions d'euros, une banque doit disposer au minimum de 8 millions d'euros de fonds propres pour être considérée comme solvable. Des exigences supplémentaires plus complexes s'imposent toutefois aux grands établissements, notamment suite aux accords de Bâle III du G20, en 2010.

Le Conseil de stabilité financière estime l'importance systémique des banques à partir de la complexité de leurs activités, de leur présence dans diverses juridictions, de leur degré d'interconnexion avec l'écosystème financier, de la taille de leur bilan, ainsi que de leur caractère substituable si elles faisaient faillite.

Voici les 12 plus importantes banques systémiques, selon le FSB, ainsi que la catégorie à laquelle elles appartiennent, déterminant le surplus de fonds propres exigé pour chacune d'elle :

1. JP Morgan Chase : catégorie 4 (+2,5% de fonds propres exigés)

2. Citigroup : catégorie 3 (+2%)

3. HSBC : catégorie 3 (+2%)

4. BNP Paribas : catégorie 3 (+2%)

5. Industrial and Commercial Bank of China : catégorie 2 (+1,5%)

6. Mitsubishi UFJ Financial Group : catégorie 2 (+1,5%)

7. Bank of America : catégorie 2 (+1,5%)

8. Bank of China : catégorie 2 (+1,5%)

9. Deutsche Bank : catégorie 2 (+1,5%)

10. Barclays : catégorie 2 (+1,5%)

11. China Construction Bank : catégorie 2 (+1,5%)

12. Goldman Sachs : catégorie 2 (+1,5%)

À lire aussi — Les banques européennes sont toujours aussi présentes dans les paradis fiscaux, selon une étude

Découvrir plus d'articles sur :