Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Just Eat Takeaway rachète Grubhub pour créer un géant de la livraison de repas

Just Eat Takeaway rachète Grubhub pour créer un géant de la livraison de repas
Un coursier de la startup Grubhub, à New York, en avril 2020. © Jeenah Moon/Bloomberg via Getty Images

Gruhub est décidément très convoité. Just Eat Takeaway a annoncé mercredi 10 juin le rachat de la startup américaine, un service de livraison de repas à domicile auparavant dans le viseur d'Uber. "Just Eat Takeaway et Grubhub ont conclu un accord définitif aux termes duquel la société doit acquérir 100% des actions de Grubhub", précise la société anglo-néerlandaise, dans un communiqué publié mercredi 10 juin. L'opération représente un montant 7,3 milliards de dollars et donnera naissance au "plus grand groupe mondial de livraison de repas commandés en ligne, hors Chine".

La transaction sera intégralement réalisée en actions. Chaque actionnaire de Grubhub recevra l'équivalent de 0,6710 action de Just Eat Takeaway pour une action de la société américaine, ce qui valorise Grubhub à 75,15 dollars le titre. Pour le groupe européen, cette acquisition lui permet de s'implanter sur le marché américain, dont il était encore absent. "Le nouveau groupe constitué est l'un des rares acteurs rentables du secteur. Il a traité environ 593 millions de commandes en 2019 avec plus de 70 millions de clients actifs dans le monde", précise Just Eat Takeaway .

Les investisseurs se montraient frileux après l'annonce de l'entreprise. Son action à la Bourse AEX d'Amsterdam chutait de 12,58% à 85,88 euros, à la clôture des échanges mercredi, et elle reculait encore de 2,9% dans la journée de jeudi. À l'inverse, Grubhub voit son titre décoller de plus de 5% ce jeudi à la Bourse de New York.

Uber, le leader mondial de la réservation de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC), durement touché par la pandémie, avait également approché Grubhub. Mais les discussions avaient achoppé sur le prix de l'acquisition, qui devait porter la valeur de la cible à 6 milliards de dollars, avait récemment indiqué une source bancaire à l'AFP.

Perte nette de 33 M$ au premier trimestre

La plateforme de livraison de repas à domicile Grubhub, startup basée à Chicago, a affiché une perte nette de 33 millions de dollars au premier trimestre, souffrant notamment d'une baisse de régime du côté des livraisons de repas aux entreprises, fermées pour cause de confinement. Uber possède son propre service de livraison de repas à domicile, Uber Eats, dont le chiffre d'affaires a de son côté fortement grimpé au premier trimestre 2020 en raison des mesures de distanciation sociale face au coronavirus.

Just Eat Takeaway est le fruit d'une récente fusion entre la société de livraison de repas britannique Just Eat et le néerlandais Takeaway et qui a obtenu en avril le feu vert du régulateur britannique de la concurrence, le CMA. Takeaway, concurrent de Just Eat, avait présenté son offre à l'été 2019, ambitionnant de donner naissance à une société valorisée autour de 9 milliards de livres (10,04 milliards d'euros) et capable de tenir la dragée haute au britannique Deliveroo et à l'américain Uber Eats.

À lire aussi — L'action Tesla a franchi le cap des 1 000 dollars et pourrait poursuivre son ascension

Business Insider (avec AFP)
Découvrir plus d'articles sur :