Elon Musk, patron de Tesla et de SpaceX. REUTERS/Joe Skipper

Tesla fait l'objet d'une enquête de la part du département américain de la Justice (DoJ) en raison de l'annonce au cours de l'été par son DG Elon Musk d'un projet de retrait de la cote du constructeur de voitures électriques, rapporte Bloomberg.

D'après Bloomberg, le parquet fédéral américain a ouvert une enquête à la suite d'un message publié le 7 août sur Twitter dans lequel Elon Musk faisait état d'un projet de retrait de la cote et assurait que le financement de cette opération, d'un montant évalué à 72 milliards de dollars (62 milliards d'euros) était "garanti".

Cette annonce, effectuée pendant les heures d'ouverture de Wall Street, avait provoqué de fortes variations du titre Tesla le jour même et les suivants.

L'information de Bloomberg ce mercredi 18 septembre a fait passer le titre Tesla dans le rouge à Wall Street, où il a perdu plus de 6% vers 16h00 GMT.

A 18h30, l'action était en baisse de plus de 4% à 282,94 dollars.

Capture d'écran action Tesla, 18 septembre 2018, à 18h30. Investing.com

Elon Musk a renoncé à ce projet moins de trois semaines plus tard.

La Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de Wall Street, a également ouvert une enquête sur les tweets d'Elon Musk.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Tesla et du DoJ signale Reuters.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les problèmes s'accumulent pour Tesla — voici pourquoi Elon Musk dit qu'il a traversé 'l'année la plus difficile de sa carrière'

VIDEO: Le meilleur professeur de France explique la méthode pédagogique qui lui a permis d'être finaliste d'un prix mondial