Kanye West poursuit en justice son assureur Lloyd's of London — ainsi que plusieurs de ses syndicats — qui refuserait de lui verser les indemnités liées à l'annulation de 21 concerts de sa tournée fin 2016, rapporte ce mercredi 2 août 2017 le journal Les Echos.

Le musicien américain âgé de 40 ans réclame au leader de l'assurance britannique 10 millions de dollars, selon une plainte déposée hier à Los Angeles dans laquelle il n'y est pas allé de main morte:

"Lloyd's aime collecter des primes d'assurance faramineuses mais pas payer des indemnisations, quelle que soit leur légitimité. Les artistes pensent s'acheter de la tranquillité d'esprit, mais les assureurs, eux, savent qu'ils vendent juste un ticket pour le tribunal."

Kanye West avait annulé à la dernière minute plusieurs dates de sa "Saint Pablo Tour", après avoir été admis dans un hôpital psychiatrique en Californie en novembre 2016, alors que son épouse Kim Kardashian avait été victime d'une agression à main armée lors de son séjour à Paris à l'occasion de la Fashion Week.

Dans la plainte déposée ce mardi, les avocats de Kanye West et de sa société Very Good Touring écrivent que Lloyd's of London n'a pas "donné quoi que ce soit qui ressemble à une explication cohérente sur la raison pour laquelle" les indemnités n'ont pas été versées. Ils ajoutent que les représentants de l'assureur britannique se justifieraient par "un argument qui ne tient pas, à savoir que la consommation de marijuana par Kanye a causé son problème médical."

Une allégation démentie par Howard King, l'un des avocats de Kanye West, qui a affirmé que Lloyd's avait "mal intentionnellement" divulgué des informations confidentielles concernant le chanteur américain, rapporte Evening Star.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici tout ce que l'on sait sur l'iPhone 8

VIDEO: L'armée britannique se sert d'une nouvelle expérience en réalité virtuelle pour recruter — cela lui a rapporté 66% de candidatures en plus