La nouvelle directrice de la French Tech dit qu'elle a 3 ans pour aider des startups à devenir des licornes — après il sera trop tard

Kat Borlongan, directrice de la mission French Tech, ici en 2014. Flickr/CNNum

Tout juste nommée officiellement directrice de la mission French Tech, Kat Borlongan dit déjà qu'elle n'a que trois ans devant elle — le temps de son mandat — pour aider les startups françaises à devenir des championnes mondiales.

Créatrice de l'agence fivebyfive, qui accompagne ONG et startups vers l'innovation, Kat Borlongan, 35 ans, succède à David Monteau, cofondateur et directeur de la French Tech de juillet 2013 à décembre 2017. 

Selon elle, le Brexit et la politique de Donald Trump sont des opportunités pour la France — tant en terme de financements que de recrutements de talents.

Mais interrogée sur sa feuille de route par le site L'Usine Digitale, la créatrice de l'agence fivebyfive répond qu'elle doit aller vite sous peine de rater "un virage".

"Il y a une urgence. Notre fenêtre de tir n’est pas si large que ça. Et si on ne réussit pas dans les trois à quatre prochaines années, on va rater un virage. Je me dois de dire d'ici la rentrée: 'Voilà notre équipe. Et nous, on doit aller là'", explique-t-elle.

Dans Les Echos, elle est encore plus précise en donnant un critère d'évaluation:

"J'aurai réussi si, d'ici trois ans, l'écosystème n'a plus besoin de l'aide de la mission French Tech".

Depuis cinq ans, la France a fait la preuve de l'existence de ses startups, à coups de grands opérations de communication et de soutiens financiers. Le budget est estimé à 15 millions d'euros.

Désormais, il s'agit d'aider les pépites à devenir des licornes et de soutenir les plus prometteuses à trouver des financements, à racheter des rivales de taille conséquentes ou à être acquises par des grands groupes français. A ce sujet, la nouvelle directrice a annoncé l'élaboration d'un indice — Next40 — "qui va indiquer quelles sont les 40 potentielles prochaines licornes que la France a envie de suivre.

La mission French Tech est une initiative gouvernementale lancée par Fleur Pellerin — qui dirige désormais le fonds d'investissement Korelya — et chargée depuis fin 2013 de fédérer les startups tricolores et de promouvoir l'innovation made in France dans le monde.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il y a désormais une nouvelle loi pour protéger vos données — voici 7 choses qui vont réellement changer pour vous

VIDEO: Ce bandeau connecté vous permet d'écouter de la musique en faisant du sport sans écouteurs