Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Kei Kobayashi est le premier chef japonais à décrocher 3 étoiles au Guide Michelin en France

Kei Kobayashi est le premier chef japonais à décrocher 3 étoiles au Guide Michelin en France
© Photo by Maurice ROUGEMONT/Gamma-Rapho via Getty Images

Le Guide Michelin a rendu son verdict hier soir pour l'année 2020 : seuls trois restaurants atteignent les trois étoiles cette année. Parmi eux, le chef Kei Kobayashi, d'origine japonaise. Et c'est une première. C'est en effet le premier chef japonais à se voir décerner trois étoiles en France par le Guide Michelin. "Trois étoiles viennent récompenser l’étincelant parcours de Kei Kobayashi, premier chef japonais à obtenir la récompense suprême en France, de toute l'histoire du Guide Michelin", a affirmé le guide rouge sur son site internet. Les places sont rares pour les chefs d'origine étrangère dans le classement : seul l'Italo-Argentin Mauro Colagreco avait accédé au graal en 2019.

Installé à Paris dans le 1er arrondissement, son restaurant "Key" propose des menus composés de 5 à 8 plats. "Je souhaite que mes clients trouvent ma cuisine étonnante et qu'ils vivent une expérience unique", précise le chef sur son site internet. Son plat signature ? Un jardin de légumes croquants, saumon fumé, mousse de roquette, émulsion de citron, vinaigrette de tomates et crumble d'olives noires. Une création "tout simplement extraordinaire, preuve éclatante d'un talent arrivé à maturité", estime le Guide Michelin, dithyrambique.

'Je suis un Japonais qui fait de la cuisine française'

Né à Nagano, Key Kobayashi a été formé par des grands chefs français : Gilles Goujon (L'Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse) et Alain Ducasse (Plaza Athénée, Paris 8ème). Son père était cuisinier dans un restaurant traditionnel kaiseki, gastronomie japonaise proposant un repas sous forme de petits plats servis conjointement. Selon le Guide Michelin, sa vocation serait véritablement née en regardant un documentaire sur la cuisine française. Il résume très simplement sa cuisine : "Je suis un Japonais qui fait de la cuisine française".

Deux autres chefs ont reçu la récompense suprême lundi soir et les trois étoiles au Guide Michelin : Glenn Viel (L'Oustau de Baumanière, dans les Bouches-du-Rhône) et Christopher Coutanceau (restaurant Christopher Coutanceau, à La Rochelle). Le palmarès 2020 consacre 628 tables étoilées, quatre de moins que l'an dernier, dont 18 nouveaux restaurants étoilés à Paris. Trois nouveaux 3 étoiles, 11 nouveaux deux étoiles et 49 nouveaux restaurants 1 étoile sont donc à l'honneur cette année. Le restaurant Paul Bocuse à Collonges-au-Mont-d'or (69) a perdu une étoile cette année, rétrogradé à deux étoiles comme annoncé mi-janvier.

Découvrir plus d'articles sur :