Kering publie des résultats meilleurs que prévu grâce à un bond historique des ventes de Gucci

Des touristes devant une boutique Gucci à Singapour. Reuters/Edgar Su

Kering a vu ses résultats semestriels grimper au premier semestre et fait mieux qu'attendu, dopé par l'explosion historique des ventes de Gucci, son principal centre de profit.

Le résultat opérationnel du groupe également propriétaire de Saint Laurent, Bottega Veneta ou Puma, a bondi de 57% à 1,27 milliard d'euros, signant une hausse record, et supérieure aux attentes au consensus de 1,23 milliard établi par Inquiry Financial pour Reuters.

Sa marge opérationnelle a quant à elle atteint 17,5%, contre 14,2% un an plus tôt.

Si le groupe profite comme ses concurrents d'un environnement plus porteur pour le luxe, grâce à la reprise du tourisme en Europe et au rebond de la demande en Chine, les performances de Gucci sortent clairement du lot.

Après une croissance exceptionnelle de 48% au premier trimestre, le succès de la marque florentine ne se dément pas.

Considérée comme une des plus désirables du moment, elle signe encore une progression de 39% au deuxième trimestre à taux de changes constants, un chiffre nettement supérieur aux 32% attendus par les analystes.

Egalement très surveillée, Saint Laurent qui s'est fixé pour objectif de doubler ses ventes à moyen terme et qui est devenue la deuxième marque du groupe, poursuit sa brillante trajectoire.

Sa croissance organique ressort à 23,7% au deuxième trimestre (+25% attendus), portée par le succès des collections de son nouveau directeur artistique Anthony Vaccarello.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les marques de luxe se préparent à fabriquer des sacs en cuir transparent grâce aux biotechnologies

VIDEO: Voici quelques astuces pour iPhone que vous ignoriez