Bruxelles a dévoilé ce mercredi 17 avril une liste de produits importés des Etats-Unis que l'Union européenne envisage de taxer en réponse aux subventions américaines à l'industrie aéronautique. Dans un communiqué, la Commission précise lancer une consultation publique jusqu'au 31 mai sur "une liste préliminaire de produits" qu'elle pourrait ensuite utiliser pour prendre des contre-mesures. Les Etats-Unis et l'Union européenne s'accusent mutuellement depuis 2004 d'accorder des aides publiques illégales au bénéfice des constructeurs aéronautiques, Boeing d'un côté, et son concurrent Airbus de l'autre.

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) doit arbitrer ce différent, mais sa décision pourrait ne pas être publiée avant mars 2020, selon Reuters. Les produits que Bruxelles envisagent de taxer représentent un montant total de 20 milliards de dollars, soit environ 17,7 milliards d'euros. Le président américain Donald Trump a de son côté menacé d'imposer des droits de douane sur 11 milliards de dollars (plus de 9,7 milliards d'euros) de produits importés de l'Union européenne, le 9 avril dernier. Les avions commerciaux européens, les hélicoptères ainsi que le fromage et le vin font notamment partie des produits visés, précise l'Opinion.

"Bien que nous devons être prêts à prendre des contre-mesures au cas où il n’y aurait pas d’autre solution, je reste convaincu que c’est le dialogue qui devrait prévaloir entre des partenaires importants tels que l’Union européenne et les États-Unis, notamment pour mettre fin à ce différend de longue date", a commenté dans le communiqué de Bruxelles la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström. "L’UE reste ouverte aux discussions avec les États-Unis, à condition que celles-ci soient sans conditions préalables et visent un résultat juste", a-t-elle ajouté.

La Commission européenne accuse notamment les Etats-Unis d'avoir mis en place un programme permettant à Boeing de bénéficier d'avantages fiscaux pour un montant total de 6 milliards de dollars sur la période 2006-2040.

Les produits américains importés que l'Union européenne envisage de soumettre à des taxes sont très nombreux. Parmi eux, on retrouve notamment : 

Le poisson surgelé comme le saumon

Le ketchup et d'autres sauces préparées 

Les consoles de jeux vidéo

Les tables pour les casinos, les billards, les pistes automatisées pour le bowling

Le tabac 

Les sacs à main, les portefeuilles, les porte-clés, les porte-monnaie

Les valises, les malles et les trousses de toilette

Les tracteurs

Les hélicoptères et les avions civils 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La France échoue à faire adopter une taxe sur les GAFA en Europe et énerve Donald Trump avec son propre dispositif

VIDEO: Voici le premier restaurant qui prépare vos plats avec une imprimante 3D