Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Kevin Spacey, toujours accusé d’agression sexuelle, appelle à plus de ‘gentillesse’ dans une étrange vidéo de Noël

Kevin Spacey, toujours accusé d’agression sexuelle, appelle à plus de ‘gentillesse’ dans une étrange vidéo de Noël
© Kevin Spacey / Youtube

Kevin Spacey a publié une vidéo... troublante, ce mardi 24 décembre. L'acteur a partagé une vidéo de Noël glaciale dans laquelle il incarne son personnage de "House of Cards". La vidéo est intitulée "KTWK" ou "Kill Them With Kindness" ("Tuez-les avec de la gentillesse"). Assis au coin du feu, il semble demander plus de "gentillesse" dans ce monde (mais surtout à son encontre), au milieu d'une série d'allusions aux accusations d'agressions sexuelles qui pèsent sur lui. Dans cette vidéo d'une minute publiée sur YouTube la veille de Noël, l'acteur déclare, avec la voix de son personnage Frank Underwood : "Vous ne pensiez pas vraiment que j'allais manquer l'occasion de vous souhaiter un joyeux Noël, n'est-ce pas ?"

Il poursuit : "Ce fut une assez bonne année, et je suis reconnaissant d'avoir retrouvé la santé". Ici, l'acteur oscarisé fait référence au fait d'avoir été viré de la série de Netflix "House of Cards" en 2017 après une série d'allégations d'agressions sexuelles à son encontre. Pour mettre fin à son lien avec la série, son personnage avait été tué dans la dernière saison. L'acteur a toujours nié toutes les accusations portées contre lui. Et si, plus tôt cette année, l'homme qui l'accusait d'attouchement sans son consentement alors qu'il avait 18 ans a abandonné sa plainte civile, les charges criminelles demeurent.

Kevin Spacey fait aussi référence à la prochaine élection présidentielle américaine qui aura lieu en 2020 : "alors que nous entrons dans l'année 2020, je veux voter pour plus de bien dans ce monde." Il affirme : "je suis très sérieux." Et conseille même : "la prochaine fois que quelqu'un fait quelque chose que vous n'aimez pas, vous pouvez l'attaquer. Mais vous pouvez aussi retenir le feu qui vous anime et faire l'inattendu : vous pouvez le tuer avec votre gentillesse."

C'est la deuxième fois que Kevin Spacey publie une vidéo qui fait allusion à ses procès en cours. L'année dernière, toujours à la veille de Noël, l'acteur s'était livré à un monologue au dessus d'un évier de cuisine : "vous ne croiriez pas le pire sans preuve, n'est-ce pas ? Vous ne vous précipiteriez pas pour juger sans faits, n'est-ce pas ?" Avant d'ajouter : "si je n'ai pas payé le prix pour les choses que nous savons tous les deux que j'ai faites (ndlr, dans la série "House of cards"), je ne vais certainement pas payer le prix pour les choses que je n'ai pas faites (ndlr, dans la vie réelle)".

Version originale : Alexandra Ma / Business Insider US. Traduit de l'anglais par Mégan Bourdon.

Découvrir plus d'articles sur :