Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Kobe Bryant n'était pas seulement une légende de la NBA mais aussi un véritable investisseur

Kobe Bryant n'était pas seulement une légende de la NBA mais aussi un véritable investisseur
© Jerod Harris/Getty Images for Dow Jones

Des dirigeants du monde de la tech et des affaires ont pleuré la mort inattendue de la légende de la NBA Kobe Bryant, décédé dans un accident d'hélicoptère, ce dimanche 26 janvier, en Californie, à l'âge de 41 ans. À travers plusieurs messages postés sur Twitter, des dirigeants d'Apple et de Microsoft, ainsi que des investisseurs de renom ont exprimé leur choc, leur tristesse et leur respect envers l'héritage laissé par l'éminent sportif. Au cours de sa carrière avec les Los Angeles Lakers, Kobe Bryant a remporté cinq championnats de NBA, devenant ainsi le quatrième meilleur scoreur de tous les temps.

Bien qu'une grande partie de sa célébrité soit due à ses performances sur le terrain, il est devenu au fil des années une personnalité du monde des affaires. Après avoir pris sa retraite sportive en 2016, il a décidé de lancer un fonds d'investissement de 100 millions de dollars avec l'investisseur Jeff Stibel. Mais il n'en était pas à son premier coup d'essai. En 2014, par exemple, il a investi 10% dans la marque de boissons pour sportifs BodyArmor, dont on dit aujourd'hui qu'elle vaut 200 millions de dollars après que Coca-Cola a pris une part dans l'entreprise.

Kobe Bryant voulait inspirer la génération suivante

En 2016, lors d'une interview accordée à CNBC, Kobe Bryant a déclaré qu'il espérait qu'on se souviendrait de ses investissements tout autant que de sa carrière en NBA : "Si vous voulez vraiment créer quelque chose qui dure sur plusieurs générations, vous devez déjà vous employer à inspirer la génération suivante, non ?", estime-t-il. "Ils créent quelque chose de grand. Et cette génération inspirera celle d'après également. C'est à ce moment-là que vous construisez quelque chose qui dure pour toujours."

Parmi les personnes qui ont partagé leur émotion sur les réseaux sociaux ce dimanche, on peut citer Tim Cook, le PDG d'Apple, et Steve Ballmer, l'ancien PDG de Microsoft et président des Clippers de Los Angeles.

Ou encore Mark Cuban, entrepreneur milliardaire et personnalité de la télévision, vu notamment dans l'émission de télé-réalité "Shark Tank" (dont l'adaptation française, "Qui veut être mon associé ?", est diffusé sur M6).

À lire aussi —'Qui veut être mon associé ?' : Marc Simoncini et les jurés de M6 s'emballent pour Onzic, l'appli pour réviser le bac en rappant

Kobe Bryant était connu pour sa conscience professionnelle à toute épreuve. Lors de son intervention dans le podcast de Bill Simmons en 2016, l'investisseur et ancien animateur de "Shark Tank", Chris Sacca a déclaré que le sportif lui envoyait régulièrement des SMS et l'appelait pour lui parler de conférences Ted et de diverses nouvelles, tout en faisant des recherches pour ses entreprises. En outre, "il avait la même conscience professionnelle obsessionnelle lorsqu'il s'agissait d'en apprendre plus sur les startups, que lorsqu'il s'agissait d'entraînement, de réhabilitation ou encore de n'importe lequel de ses milles et un profits quotidien", a confié Chris Sacca.

Il n'avait pas non plus peur d'appeler d'autres dirigeants à succès pour obtenir des conseils, comme il l'avait expliqué à Alex Rodriguez et Dan Catz dans un épisode de "The Corp" en 2018, selon CNBC. Il disait avoir beaucoup appris d'Oprah Winfrey et du PDG d'Apple Tim Cook. Il s'est, en particulier, inspiré de l'ancien PDG de Nike, Mark Parker, en ce qui concerne le fait de faire des erreurs. "Nous faisons tous des erreurs", a déclaré Kobe Bryant. Nous prenons tous des décisions. Et nous continuons à aller de l'avant, à trouver des solutions".

Version originale : Lisa Eadicicco / Business Insider US. Traduit de l'anglais par Mégan Bourdon.

Découvrir plus d'articles sur :