La Banque Postale lance 'Ma French Bank', sa banque en ligne à 2 euros

La Banque postale a dévoilé mardi 14 mai son projet de banque mobile, baptisé "Ma French Bank", afin de diversifier son offre de services bancaires et rajeunir sa base de clients. La commercialisation de cette nouvelle offre débutera le 22 juillet. Elle sera disponible sur internet, mais aussi dans 2 000 bureaux de poste dans un premier temps, au prix de 2 euros par mois, comme les banques en ligne Eko du crédit Agricole et Enjoy de la Caisse d'Epargne. 

Avec cette banque numérique, la filiale bancaire de La Poste espère conquérir plus d'un million de clients d'ici 2025. "Ma French Bank" cible en priorité les millenials, soit les jeunes âgés de 18 à 35 ans. "Nous avons besoin de rajeunir la clientèle de la Banque postale", a déclaré Rémy Weber, le président du directoire de la filiale de La Poste, lors d'une conférence de presse. "Nous sommes en déficit de clientèle sur ce segment-là."

Avec l'émergence des fintechs, des néobanques et des géants du numériques dans les services bancaires et les moyens de paiement, les établissements bancaires traditionnels enrichissent leurs offres pour s'adapter aux nouvelles habitudes des clients et conserver leurs parts de marché. La banque en ligne est "un marché foisonnant mais qui est loin d'être saturé", a assuré Alice Holzman, la directrice générale de "Ma French Bank". 

La Banque postale ambitionne d'enrichir et de compléter l'offre de cette banque numérique tous les six mois, en y intégrant notamment des offres d'assurance, a précisé Rémy Weber, faisant allusion au rapprochement prévu entre sa banque et CNP Assurances. 

L'offre à 2 euros de Ma French Bank intègre déjà une carte de paiement internationale Visa sans contact, ainsi que plusieurs innovations récentes que l'on peut retrouver chez d'autres néobanques, telles que les paiements mobile via Apple Pay, un suivi des opérations en temps réel, les virements par SMS ou encore un système d'épargne automatique. 

"Au niveau tarifaire, l'offre de Ma French Bank semble plutôt intéressante. A voir de plus près quand la plaquette tarifaire complète sera disponible, le 'tout-compris' ayant déjà été très relatif par le passé dans les banques mobiles", prévient Maxime Chipoy, responsable de Meilleurebanque.com. "L'existence d'une application dédiée est une bonne nouvelle. Crédit Agricole et Caisse d'Epargne avaient conservé leur application 'traditionnelle', peu adaptée à un usage 'pur mobile'", souligne en outre le comparateur bancaire. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Société Générale annonce 1 600 suppressions de postes dans le monde dont 750 en France

VIDEO: Pourquoi les montres Rolex coûtent si cher

  1. Gerard

    Bonne idée, je vais changer pour aller dans une banque francophone.
    See you later!

Répondre à Gerard Annuler la réponse.