Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La CGT appelle à la grève mercredi pour dénoncer les conditions de travail des salariés dans les services et la grande distribution

La CGT appelle à la grève mercredi pour dénoncer les conditions de travail des salariés dans les services et la grande distribution
Caisses d'un magasin Franprix de région parisienne, lundi 6 avril 2020. © Business Insider France/Claire Sicard

Grande distribution, sécurité privée et aéroportuaire, logistique, service après-vente et services à la personne : "beaucoup d'enseignes" de ces secteurs "ne respectent pas les règles sanitaires, mettant en danger les salariés et le public avec qui ils sont en contact au quotidien". C'est le constat dressé par la CGT Fédération Commerce et Services dans un communiqué ce mardi 7 avril. Et c'est pour cette raison que le syndicat appelle à la grève demain, mercredi 8 avril, les employés de ces différents secteurs.

La CGT annonce que "pour protéger les salariés, leur entourage et les personnes qu'ils rencontrent dans l'exercice de leur travail", elle appelle "à la grève dès le mercredi 8 avril jusqu'à l'obtention de mesures suffisantes pour assurer une réelle sécurité des salariés.e.s dans leurs enseignes". Outre le manque de matériel de protection dans certains points de vente (masques, gants, etc.), la CGT dénonce également des "menaces et pressions" subies par des salariés qui revendiqueraient "des mesures concrètes pour leur sécurité".

Le syndicat précise également que "des enseignes de la grande distribution contestent le droit de retrait exercé par les salariés", comme ça a été par exemple le cas dans un hypermarché Carrefour à Vitrolles (13) la semaine dernière.

Des salariés contaminés par le coronavirus et des premiers décès

Par cet appel à la grève, la CGT revendique notamment pour les salariés "des mesures drastiques de protection" pour permettre "le respect des gestes barrières" pour tous et la distanciation d'un mètre minimum entre les personnes. Le syndicat demande également une "restriction des ouvertures des magasins" (plages horaires réduites, fermetures les dimanches, etc.). Autre revendication, la fermeture potentielle des rayons de produits non-essentiels pour de ne conserver que les "rayons de premières nécessités". Si de nombreuses mesures ont été déjà prises en magasin par les enseignes, elles ne semblent pas suffisantes aux yeux du syndicat.

L'objectif de cet appel à la grève serait donc de mobiliser, notamment les pouvoirs publics, pour obtenir plus de moyens de protection pour les salariés du commerce et des services afin de limiter au maximum les contaminations par le coronavirus. "Nous comptons un nombre important de salariés contaminés, hospitalisés et c'est avec une grande colère que nous comptons aussi nos morts", dénonce la CGT. Le syndicat, cité par LSA, assure qu'il y aurait déjà neuf décès liés au Covid-19 dans le secteur du commerce et des services, ainsi que 876 cas avérés de contamination.

À lire aussi — Leclerc, Carrefour et Intermarché s'engagent à ne pas augmenter les prix de certains produits

Découvrir plus d'articles sur :