Publicité

La Chine développe un avion de chasse nouvelle génération pour ses porte-avions

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La Chine développe un avion de chasse nouvelle génération pour ses porte-avions
Le futur aéronef pourrait être dévoilé d'ici la fin de l'année © Wang Zhao
Publicité

La Chine veut concevoir un avion de chasse nouvelle génération lancé depuis un porte-avions. “Le premier modèle de cet aéronef pourrait être dévoilé cette année”, a déclaré cette semaine le concepteur en chef du projet, lors du salon aéronautique de Zhuhai. "Quand il sera prêt, vous pourrez le voir. Ne vous inquiétez pas. Attendez encore un peu. Il sera bientôt là", a déclaré mercredi dernier, Sun Cong, l’ingénieur en chef de l’avion de chasse J-15. Un appareil déjà présent sur les deux premiers porte-avions chinois : le Liaoning et le Shandong.

"Vous pourrez probablement le découvrir avant la fin de l’année", a-t-il confié dans une vidéo de la conférence diffusée sur le réseau social Weibo. L'entreprise publique Aviation Industry Corporation of China a partagé la vidéo sur les réseaux sociaux avec une courte note rappelant que l'avion sera dévoilé dans l'année. L'actuel avion de chasse utilisé par les porte-avions chinois est encore performant. Toutefois les experts spéculaient depuis un moment sur le développement d’un nouvel aéronef qui répondrait à l’ambition grandissant de Pékin. En effet, la République populaire veut agrandir sa flotte de porte-avions.

À lire aussi — Les nouveaux silos à missiles de la Chine pourraient être sa réponse aux grandes puissances nucléaires

Le porte-avions Liaoning Reuters

Aujourd’hui, la marine de l'Armée populaire de libération chinoise (PLAN) dispose de deux porte-avions à réacteurs conventionnels : le Liaoning et le Shandong. Le premier navire a été construit à partir de la coque réaménagée d'un ancien navire soviétique, et l'autre est essentiellement une copie du premier, avec quelques mises à niveau et améliorations.

Un troisième porte-avions, un navire encore sans nom, connu simplement sous l’appellation Type 003, est en cours de construction et devrait "améliorer considérablement les capacités navales de la Chine", selon une analyse de trois experts du Center for Strategic and International Studies, basée sur de l'imagerie satellite.

"Lorsque le Type 003 entrera en service, il constituera un ajout formidable à la marine chinoise et lui permettra de projeter plus efficacement sa puissance militaire", ont-ils écrit en juin, alors que des images montraient le porte-avions en train d’être assemblé au chantier naval de Jiangnan, à Shanghai.

À lire aussi — La Chine développe un laser pour améliorer la vitesse de ses armes hypersoniques

Le nouveau porte-avions sera probablement équipé de catapultes permettant de lancer une plus grande variété d'avions. Ils pourront décoller de manière plus efficace par rapport au système de rampe de ses prédécesseurs. Il disposera également d'un pont d'envol plus grand que les deux autres navires et probablement d'un certain nombre d'autres améliorations. Ce nouveau bâtiment de guerre devrait être le premier porte-avions moderne de la Chine.

La marine militaire n’est pas le seul domaine où la République populaire espère faire un saut technologique important.

Des avions de chasse J-15 Kin Cheung/AP

De même que les deux premiers porte-avions chinois étaient basés sur des modèles soviétiques, le chasseur J-15 serait basé sur un prototype incomplet du Sukhoi Su-33, un avion de chasse russe de supériorité aérienne .

Cet aéronef de quatrième génération est généralement considéré comme performant. Cependant un chasseur de cinquième génération, généralement défini par ses capacités furtives, pourrait renforcer la capacité de la Chine à projeter sa puissance avec ses porte-avions.

Comme les médias chinois l'ont souligné cette semaine, beaucoup de gens ont parié que le nouveau chasseur chinois serait basé sur le modèle du J-31. Un avion furtif de cinquième génération, qui a volé pour la première fois en 2012 et qui était initialement commercialisé pour l'exportation avant que le projet ne soit repensé.

À lire aussi — Face à la Chine et la Russie, les Navy SEALs s'adaptent aux nouvelles menaces

Des spéculations déjà alimentées en juin dernier lorsque des images ont fait surface sur les réseaux sociaux montrant ce qui semblait être un avion de combat furtif, de conception similaire au FC-31, sur un porte-avions terrestre factice dans la ville de Wuhan. La flotte militaire chinoise est la plus grande marine du monde, selon le ministère américain de la Défense. Mais l'US Navy, la plus grande rivale de la Chine dans le domaine maritime, possède la force la plus puissante et la plus grande force de porte-avions. Elle en possède 11, tous à propulsion nucléaire.

La force aéronavale américaine est presque entièrement constituée de porte-avions de la classe Nimitz, mais la marine est en train de construire une nouvelle classe de navires connue sous le nom de classe Ford, dont le premier devrait être déployé l'année prochaine.

Outre la construction de nouveaux porte-avions, équipés d'une série de nouvelles technologies, l’US Navy a également commencé à déployer sur ses bateaux des chasseurs F-35C Lightning II de cinquième génération.

Le premier porte-avions américain à être déployé avec des F-35 a quitté San Diego en août dernier et a traversé la mer de Chine méridionale ce mois-ci.

Version originale : Ryan Pickrell / Insider

À lire aussi — Les cryptomonnaies sont désormais illégales en Chine

Découvrir plus d'articles sur :