La Chine entend construire le radar laser le plus puissant au monde pour étudier l'atmosphère terrestre

Vue du croissant de Lune à travers la haute atmosphère terrestre. NASA Earth Observatory

La Chine serait en train de construire le radar laser le plus puissant au monde dans le but d'étudier les propriétés de la haute atmosphère terrestre, rapporte le South China Morning Post. Plus précisément, ce sont les particules atmosphériques qui forment la première barrière de défense de la Terre contre les rayons cosmiques ou encore les vents solaires qui intéressent les scientifiques. Sur Terre, nous sommes protégés des phénomènes solaires extrêmes comme les tempêtes solaires (éjections de masse coronale) grâce à la présence du champ magnétique et d'une atmosphère plus dense. Ce qui n'est par exemple pas le cas sur d'autres planètes comme Mars. 

Selon les informations du journal chinois, la portée de ce nouveau radar serait de 1 000 km, soit 10 fois celle des lasers existants. Le faisceau laser à haute énergie du radar devrait être capable de passer à travers les nuages, contourner la Station spatiale internationale (ISS), qui se déplace autour de la Terre à une altitude comprise entre 350 et 400 km, et atteindre la périphérie de l'atmosphère, au-delà la hauteur d'orbite habituelle des satellites d'observation de la Terre.

"Le réseau de radars laser de gros calibre permettra de détecter pour la première fois dans l'histoire de l'humanité une densité atmosphérique pouvant atteindre 1 000 km", selon un communiqué publié sur le site de l'Académie chinoise des sciences la semaine dernière. L'Académie chinoise des sciences n'a pas donné de plus amples informations. Le site où est construit l'instrument scientifique demeure confidentiel, mais on sait qu'il devrait être opérationnelle d'ici quatre ans. 

Certains scientifiques interrogés par le South China Morning Post semblent très sceptiques, et notamment en ce qui concerne la portée du radar. Pr. Geraint Vaughan, directeur des observations au National Centre for Atmospheric Science au Royaume-Uni, a indiqué : "je pense que les 1 000 km est une erreur de typographie." Actuellement, les lasers atmosphériques les plus performants ont une portée d'environ 100 kilomètres.

D'autres ont quant à eux questionné les objectifs réels de ce projet qui s'inscrit dans le cadre du programme visant à réduire les risques liés à des activités solaires anormales. Un scientifique spécialiste des lasers basé à Pékin a avancé : "il existe d'autres approches, comme le lancement d'un satellite. Construire une machine aussi énorme et coûteuse sur le terrain n'a pas de sens".

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cette nouvelle carte en 3D montre que la Voie lactée est courbée sur les bords

VIDEO: Cette ancien centre de vacances Nazi se transforme en station balnéaire de luxe