La Chine lance l'une des fusées les plus puissantes au monde, une étape cruciale pour sa conquête spatiale

La Chine va lancer sa fusée Longue Marche-5. Il s'agit d'une étape cruciale pour une mission sur Mars programmée en 2020. . Feature China / Barcroft Media via Getty Images

La concurrence entre les puissances occidentales et la Chine ne se limite pas au terrain commercial. Après son cuisant échec en 2017, lorsque sa fusée s'était écrasée en mer juste après le décollage, la Chine se relance, ce vendredi 27 décembre, dans son ambitieuse conquête spatiale avec le lancement de sa fusée Longue Marche-5. Il s'agit d'une étape cruciale pour une mission sur Mars programmée en 2020. Cette fusée, un des lanceurs les plus puissants au monde, est partie du site de Wenchang, sur l'île tropicale de Hainan, à 20h45 locales (12h45 GMT), selon des images diffusées en direct par la télévision d'Etat CCTV.

Il s'agit du troisième lancement de l'engin spatial depuis 2016. Selon le site internet spécialisé NASASpaceflight.com, la fusée lancée vendredi emporte un satellite de télécommunications, d'un poids maximum de 14 tonnes, qui doit être placé en orbite géostationnaire. Cette capacité de charge fait du lanceur chinois l'équivalent de la fusée européenne Ariane-5, de l'américaine Delta IV Heavy, ou de la russe Proton M. Il est surtout un des maillons fondamentaux du programme spatial chinois, en 2020 et au-delà.

A lire aussi — Le premier étage d'une fusée chinoise s'est écrasé au milieu d'un village au sud du pays

Cette fusée doit permettre à la Chine de lancer sa propre sonde martienne

"La fusée Longue Marche-5 est chargée d'importantes missions", assurait, samedi 21 décembre, le directeur adjoint de l'Administration nationale de l'espace chinoise, Wu Yanhua. "Si ce vol est réussi, elle devra s'acquitter d'une série de missions cruciales, dont le lancement de la première sonde martienne chinoise, de la sonde lunaire Chang'e-5 et d'un module central de la station spatiale habitée", précisait-il, alors que la fusée était acheminée sur son pas de tir.

Le satellite Shijian-20, emporté par la fusée géante, orbitera à 36 000 km de la Terre, rapporte la revue spécialisée digitaljournal.com. Avec son programme spatial ambitieux, la Chine entend jouer un rôle important dans la conquête spatiale et ses nouveaux défis.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La Chine devrait prélever des échantillons de la Lune en 2020, une première depuis 40 ans

VIDEO: Un drone a filmé les impressionnantes chutes des Sept Sœurs en Norvège — elles font 250 mètres de haut