Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La Cnil ouvre une enquête préliminaire sur TikTok en France

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La Cnil ouvre une enquête préliminaire sur TikTok en France
La Cnil a reçu une plainte à l'encontre de TikTok. L'application chinoise fait désormais l'objet d'une enquête préliminaire en France. © Rafael Henrique/SOPA Images/LightRocket/Getty Images

Mise à jour du mercredi 12 août à 17h50 : Contrairement à ce qui a été annoncé précédemment, l'enquête en cours de la Cnil à l'encontre de TikTok n'est pas liée à la plainte déposée en mai. Un porte-parole de TikTok a expliqué à Reuters que cette plainte a été classée sans suite en mai, après qu'il soit apparu que le plaignant, qui réclamait le retrait d'une vidéo de l'application, n'avait pas demandé en premier à TikTok de la retirer, comme l'exige la réglementation européenne.

L'enquête de la Cnil actuellement en cours vise à vérifier que TikTok respecte bien le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). TikTok affirme coopérer pleinement avec l'autorité française de régulation pour le bon déroulement de cette enquête.

Déjà dans le viseur des États-Unis, l'application chinoise TikTok va désormais être passée au crible par le gendarme français de la protection de la vie privée. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a ouvert une enquête préliminaire suite à une plainte reçue en mai à l'encontre de TikTok, comme l'a d'abord apporté le média américain Bloomberg mardi 11 août. Suite à cet article, la Cnil a confirmé que la plainte "est en cours d’instruction".

Le motif et l'identité du dépositaire de la plainte n'ont pas été dévoilés. Un porte-parole du régulateur français des données personnelles a déclaré à Bloomberg que la Cnil "est particulièrement vigilante à l'égard de cette entreprise, notamment en ce qui concerne cette plainte ainsi que les questions et les autres plaintes que la commission est susceptible de recevoir." Interrogé par Business Insider France, TikTok a répondu : "la protection de la vie privée de nos utilisateurs et leur sécurité est une priorité absolue pour TikTok. Nous sommes informés de l’enquête de la Cnil et coopérons pleinement avec elle."

Attaqué de plein fouet par le gouvernement de Donald Trump aux États-Unis, l'application chinoise était moins sous le feu des projecteurs en Europe, même si son succès fulgurant a soulevé certaines interrogations concernant le traitement des données des utilisateurs.

En juin dernier, le Comité européen de la protection des données (l'EDPB) — en charge de faire respecter le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) — a désigné une équipe pour enquêter sur le traitement des données des utilisateurs par TikTok. Les résultats de cette enquête n'ont pas encore été dévoilés.

TikTok a récemment annoncé la création de son premier data center européen en Irlande — prévu pour début 2022 — qui hébergera les données des utilisateurs d'Europe, pour le moment stockées aux États-Unis et à Singapour.

A lire aussi — TikTok va ouvrir un data center en Irlande pour y stocker les données des utilisateurs européens

Découvrir plus d'articles sur :