Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La Commission européenne bloque le projet de fusion de 29Mds€ entre Deutsche Börse et le London Stock Exchange

La Commission européenne bloque le projet de fusion de 29Mds€ entre Deutsche Börse et le London Stock Exchange
© REUTERS/Yves Herman

La Commission européenne a décidé de bloquer ce mercredi 29 mars 2017 le projet de fusion de 29 milliards d'euros entre Deutsche Börse et le London Stock Exchange (LSE), pour éviter la création d'un "monopole de fait" sur les marchés de la compensation des instruments à revenu fixe.

Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, a déclaré dans un communiqué:

"La concentration entre Deutsche Börse et le London Stock Exchange aurait considérablement réduit la concurrence du fait de la création d'un monopole de fait dans le secteur clé de la compensation des instruments à revenu fixe."

Les deux groupes possèdent la Bourse italienne en plus de celles d'Allemagne et du Royaume-Uni, ainsi que plusieurs des principales chambres de compensation européennes.

Lors de cette cinquième tentative de fusion des deux groupes, Deutsche Börse et le London Stock Exchange (LSE) n'ont pas "proposé les mesures correctives nécessaires pour lever les craintes en matière de concurrence" exprimées par la Commission européenne, peut-on lire dans le communiqué.

Les deux groupes ont notamment refusé la cession de MTS, la plate-forme italienne de négociation des instruments à revenu fixe de LSE, qui aurait constitué, selon la Commission européenne, "une solution claire et sans ambiguïté" au problème.

Cité par Business Insider UK, Neil Wilson, analyste de marché à ETX Capital, estime que le vote britannique en faveur du Brexit en juin dernier avait déjà annoncé la couleur:

"Le Brexit a en réalité tué ce projet de fusion il y a neuf mois, donc il est normal que la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager donne le coup de grâce, quelques heures avant l'enclenchement de l'article 50 par le Royaume-Uni."