Publicité

La Corée du Sud va développer son propre 'Dôme de fer' sur le modèle israélien

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La Corée du Sud va développer son propre 'Dôme de fer' sur le modèle israélien
Le Dôme de fer israélien réplique (à gauche) alors que des roquettes sont lancées depuis Beit Lahia, au nord de Gaza, le 14 mai 2021. © Anas Baba/AFP via Getty Images
Publicité

La Corée du Sud tire les leçons d'Israël et cherche à développer son propre "Dôme de fer" pour repousser les potentiels de missiles venus de Corée du Nord. Selon le Korea Times, le gouvernement sud-coréen a approuvé lundi 29 juin les plans de financement d'un projet visant à développer un système d'interception de roquettes similaire au Dôme de fer israélien.

Au moment du conflit à Gaza en mai dernier, il s'était avéré très efficace pour abattre les roquettes du Hamas. Le système, qui se concentre sur les menaces entrantes par le biais d'un radar, a été si puissant que les forces de défense israéliennes ont publié des images le montrant en train de bloquer des centaines de roquettes à courte portée.

À lire aussi — Robot sauveteur, 'Blackout Bomb'... 5 innovations technologiques portées par l'armée sud-coréenne

Un investissement estimé à 2,5 Mds $

La Corée du Sud, qui est techniquement en guerre avec la Corée du Nord depuis 1950, doit faire face à un millier de pièces d'artillerie positionnées le long de la ligne de démarcation militaire qui marque la division entre les deux territoires, selon un rapport de Yonhap News. Certaines de ces pièces constituent une menace directe et visent Séoul, la capitale du Sud, qui compte près de 10 millions d'habitants.

"Le Dôme de fer répond aux roquettes tirées par des groupes militants, tels que le Hamas et certaines forces irrégulières, de manière sporadique. Certaines parties du système présenteront des similitudes (avec le Dôme de fer israélien), mais ce que nous allons construire est conçu pour intercepter les pièces d'artillerie à longue portée de la Corée du Nord, ce qui nécessite un niveau de technologie plus élevé compte tenu de la situation sécuritaire actuelle", a déclaré Suh Yong-won, porte-parole de l'administration du programme d'acquisition de la défense sud-coréenne (DAPA), lors d'une conférence de presse à laquelle a assisté Yonhap News.

La version sud-coréenne du Dôme de Fer coûtera au pays environ 2,56 milliards de dollars (environ 2,15 milliards d'euros) et sera achevée vers 2035, selon le Chosun Ilbo.

Version originale : Cheryl Teh/Insider

À lire aussi — Les 10 missiles balistiques intercontinentaux avec la plus longue portée

Découvrir plus d'articles sur :