Publicité

La France mauvais élève pour le recyclage des emballages plastiques et déchets ménagers

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La France mauvais élève pour le recyclage des emballages plastiques et déchets ménagers
La France recycle moins que ses voisins européens les emballages plastiques. © Hans/Pixabay
Publicité

Les emballages de nos produits sont-ils bien recyclés? La réponse est souvent non, selon l'UFC-Que-Choisir, qui pointe avant tout la responsabilité des fabricants dans une étude publiée jeudi 22 avril. "Sourds à l'exigence de consommation responsable des consommateurs, les fabricants n'hésitent pas à mettre sur le marché des emballages impossibles à recycler", déplore l'association de consommateurs, qui s'est alliée à d'autres associations dans le monde pour étudier en particulier 11 produits disponibles dans des contenances similaires dans neuf pays différents (Australie, Brésil, France, Inde, Royaume-Uni, Portugal, Hong-Kong, Malaisie, Nouvelle-Zélande).

Les emballages multi-matériaux sont le "principal frein" au recyclage. Et de citer en exemple les films plastiques métallisés des sachets de nourriture pour chat Whiskas et des barres chocolatées Kit Kat, qui ne sont pas recyclés dans six des neuf pays étudiés, dont la France. Pire, les chips Pringles, contenues dans un tube en carton doublé d'aluminium, avec un fond métallique et un couvercle en plastique, ne sont quant à elles recyclés dans aucun de ces pays.

Seuls 26% des emballages plastiques recyclés

Le problème réside aussi dans les faibles capacités de recyclage des filières. "Tout plastique, même lorsqu'il est recyclable en théorie, n'est dès lors pas systématiquement recyclé", précise l'UFC-Que-Choisir. Et la France n'est pas une bonne élève en la matière en Europe. Avec un taux de recyclage de 26,4% des emballages plastiques, elle se classe avant-dernière de l'Union européenne (UE), juste devant la Finlande et loin derrière le Royaume-Uni par exemple, qui affiche un taux de 44%, selon des chiffres pour 2018 de Plastics Europe, qui représente les producteurs de matières plastiques sur le continent. La moyenne européenne s'élève à 42%.

À lire aussi — Les recharges en plastique souple de vos lessives ne sont pas si écolos

Des améliorations sont prévues pour améliorer le recyclage en France. Mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. L'objectif de 100 % de recyclage du plastique à l'horizon 2025 fixé par la loi anti-gaspillage apparaît ambitieux. En attendant, l'extension des consignes de tri devrait améliorer la collecte. D'ici 2022, tous les Français pourront en effet déposer l'ensemble de leurs emballages dans la poubelle jaune.

Autre mesure importante qui facilitera la collecte à partir de janvier 2022 : la généralisation sur tous les emballages d'un seul et même logo, le "Triman", accompagné de l'info-tri pour préciser le geste de tri à effectuer par le consommateur. Une évolution bienvenue alors que 50% seulement des emballages sont porteurs d'une consigne de tri, selon un document de septembre 2019 du ministère de la Transition écologique.

Le logo "Triman" sera généralisé à partir de 2022 sur les emballages. Wikimedia Commons

Cette harmonisation semble aussi essentielle au regard de la multiplicité des logos qui génère de la confusion. Le "Point vert", par exemple, indique simplement que le fabricant a payé une éco-contribution, mais ne renseigne en rien sur la recyclabilité du produit, rappelle l'UFC-Que-Choisir. Il doit disparaître au plus tard de tous les emballages d'ici fin octobre 2022.

Le "Point Vert", qui ne renseigne en rien sur la recyclabilité, va disparaître de tous les emballages d'ici fin octobre 2022. Siddharth Patil/Wikimedia Commons

Les déchets plastiques polluent de plus en plus notre planète. D'ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans, alertait en 2016 la fondation Ellen MacArthur, dans une étude publiée à l'occasion du forum économique mondial de Davos.

À lire aussi — Des scientifiques ont créé des 'super-enzymes' mangeuses de plastique pour améliorer le recyclage

Découvrir plus d'articles sur :