Publicité

Covid-19 : la France place la Tunisie sur sa liste rouge

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Un test PCR négatif de moins de 48h ainsi qu'un isolement de 10 jours seront demandés pour venir en France. © Pixabay
Publicité

Gabriel Attal l'a annoncé mardi 13 juillet à midi en sortant du Conseil des ministres : le nombre de pays inscrits sur la liste rouge de la France va encore augmenter. La Tunisie, dont la situation sanitaire se dégrade, rejoint ainsi Cuba, l'Indonésie et le Mozambique a annoncé l'Élysée, confirmant une information de France Info. "Cela signifie que les non-vaccinés ne pourront s'y rendre ou en revenir sans motif impérieux", a précisé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Auparavant coloriée en orange, la Tunisie figure désormais sur la liste des territoires les plus impactés par la pandémie, parmi lesquels la Russie, l'Inde, le Brésil ou l'Afrique du sud. Pour se rendre à Tunis depuis la France, les voyageurs devront justifier d'un motif impérieux (décès d'un parent, convocation judiciaire, urgence médicale ou faire partie du personnel de santé). De retour dans l'Hexagone, ils devront présenter un test négatif au Covid-19 de moins de 48 heures et s'isoler pendant 10 jours. Les contrevenants risquent une verbalisation de 2 000 euros.

À lire aussi — Vaccination, pass sanitaire, réformes... Ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron

En vue d’appuyer l'effort national de lutte contre la propagation du Covid-19 en Tunisie, l'Ambassade de Tunisie en...

Posted by Ambassade de Tunisie en France on Saturday, July 10, 2021

Une situation sanitaire catastrophique

Jeudi 8 juillet, la porte-parole du ministère tunisien de la Santé avait jugé la situation sanitaire du pays “catastrophique” après avoir recensé 8506 nouveaux cas de Covid-19 le jour même. La propagation du variant Delta semble avoir joué un rôle dans cette nouvelle crise, selon l'AFP. Pour répondre à des pénuries d'oxygène et au manque de moyens hospitaliers, le gouvernement tunisien a appelé les membres de la diaspora en France à se mobiliser sous forme de dons.

À lire aussi — Près d'un million de Français ont pris rendez-vous pour se faire vacciner après le discours d'Emmanuel Macron

Découvrir plus d'articles sur :