Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La justice française va examiner les pratiques fiscales douteuses du monde du football

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La justice française va examiner les pratiques fiscales douteuses du monde du football
© Reuters / Jason Cairnduff

L'enquête de 12 journaux européens sur l'évasion fiscale de grands noms du football mondial rebondit sur le terrain judiciaire en France.

Le parquet national financier a annoncé ce mardi l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "blanchiment de fraudes fiscales aggravées".

Ces faits sont susceptibles de concerner des résidents fiscaux français.

L'enquête a été ouverte le 12 décembre, précise le PNF dans un communiqué. Elle a été confiée à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

Les "football leaks" correspondent à la fuite de plus de 18 millions de documents confidentiels.

Parmi les révélations du réseau European Investigative Collaborations (EIC), dont fait partie Mediapart, on découvre que le joueur français Paul Pogba a pris quelques arrangements pour capitaliser, à terme, sur son nom. Il dispose de quatre marques appartenant à une société immatriculée dans l’île de Jersey, un paradis fiscal des îles anglo-normandes.

Plusieurs acteurs de premier rang du monde du football sont accusés de dissimulation fiscale. Les premiers incriminés, Cristiano Ronaldo, José Mourinho et l’attaquant de Monaco Radamel Falcao, font tous partie du portefeuille de l’agent le plus influent du monde du football, le Portugais Jorge Mendes, également mis en cause, et qui conteste ces accusations.