Le Brexit a fait couler beaucoup d'encre depuis le référendum du 23 juin 2016. Et la livre sterling a subi d'importants soubresauts au fil des négociations entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Ce jeudi 17 octobre, après l'annonce d'un accord trouvé entre Bruxelles et Londres, la devise britannique a subitement vu sa valeur s'envoler face à l'euro. A 11h45, la livre gagnait 0,60% par rapport à la monnaie unique, un pence valant alors plus de 1,16 euro, soit un niveau jamais vu depuis le mois de mai. 

Mais elle est retombée presque aussi vite en début d'après-midi, dès que le risque d'un rejet de ce nouvel accord par le Parlement britannique s'est précisé. Le parti unioniste nord-irlandais DUP a indiqué qu'il ne voterait pas l'accord de Brexit, assurant dans un communiqué qu'il ne serait "pas en mesure de soutenir ces propositions au Parlement". Or, le vote des dix députés de ce parti eurosceptique pourrait être déterminant, d'autant que le leader du Parti travailliste (245 députés), Jeremy Corbyn, a également appelé à rejeter l'accord. 

A 14h30, un pence ne valait plus que 1,15 euro. Une évolution non négligeable dans un laps de temps si réduit et qui montre les fortes fluctuations subies par la monnaie britannique. Celle-ci a ensuite repris un peu de couleurs, comme le montre le graphique ci-dessous. 

Evolution de la livre sterling par rapport à l'euro jeudi 17 octobre 2019. Investing/

La perspective de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, puis d'un Brexit sans accord, a fait plonger la livre au fil des mois et des dernières années. Avant l'arrivée de Boris Johnson au 10 Downing Street le 24 juillet 2019, la Première ministre britannique Theresa May a vu son accord conclu avec Bruxelles à l'automne 2018 rejeté trois fois par le Parlement britannique.

Début août, alors que la perspective d'un Brexit sans accord se rapprochait, la livre a fortement chuté après l'annonce d'un recul de 0,2% du PIB britannique au deuxième trimestre de l'année. Un pence valait alors moins de 1,07 euro.

Quelques mois après le référendum de juin 2016, la livre avait déjà perdu plus de 15% face à l'euro, tombant début octobre 2016 à 1,14 euro et 1,275 dollar, soit son plus bas niveau depuis 31 ans. Mécaniquement, le Royaume-Uni avait vu son produit intérieur brut (PIB) reculer par rapport aux autres pays. La France était alors devenue la 5e puissance économique mondiale, devançant le Royaume-Uni tombé à la 6e place.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'Union européenne et le Royaume-Uni annoncent avoir trouvé un nouvel accord sur le Brexit

VIDEO: Cette artiste passe des centaines d'heures à réaliser ces tableaux faits de milliers de pointillés