La maison-mère de Tinder lance une application pour aider les célibataires japonais 'très motivés' à se marier dans l'année

Facebook/Pairs

Le propriétaire de Tinder, Hinge et Match.com cible les célibataires japonais qui cherchent à se marier et à bouleverser l'industrie asiatique de l'omiai (mariage arrangé) avec Pairs Engage, une application matrimoniale. "Nous pensons pouvoir offrir un service plus efficace et moins cher à ceux qui sont très motivés et qui veulent se marier dans un délai d'un an", a déclaré Mandy Ginsberg, PDG de Match Group, lors de la conférence téléphonique sur les résultats de l'entreprise cette semaine. "Un tel mouvement pourrait bousculer les acteurs plus traditionnels du marché."

L'industrie japonaise du mariage arrangé, estimée à un demi milliard de dollars, repose sur des magasins physiques qui emploient beaucoup de personnel, ce qui les rend coûteux à gérer et chers pour les consommateurs, a déclaré Mandy Ginsberg au téléphone. Pairs Engage coûte 9 800 yens (92 $) par mois, plus 9 800 yens supplémentaires en frais d'inscription à la fin de la période de pré-inscription, soit trois fois moins que les cinq principaux services classiques, selon son site web. Après avoir téléchargé l'application, les utilisateurs doivent fournir une série de documents comprenant une preuve de leur identité, de leur revenu et de leur statut de célibataire, ainsi que les diplômes et qualifications nationales pour les diplômés et certains professionnels.

A lire aussi —  Il existe une version secrète de Tinder pour les gens riches et célèbres

Une fois les documents vérifiés, l'application propose 30 épouses ou maris potentiels chaque mois. Il dispose d'une équipe disponible 24h/24 et 7j/7 pour donner des conseils sur les rencontres et le mariage. Il permet également aux utilisateurs de programmer leurs premières rencontres, d'échanger des messages pendant 90 jours, puis d'entamer une relation exclusive avant de se marier.

Match a présenté Pairs Engage comme un outil pour aider le Japon à améliorer ses taux de mariage et de natalité en chute libre. Selon le New York Times, ces baisses s'expliquent par le fait qu'un plus grand nombre de femmes entrent sur le marché du travail et évitent le mariage et ses charges domestiques, et que moins d'hommes se sentent suffisamment stables financièrement pour subvenir aux besoins d'une famille. En outre, près de la moitié des Japonais qui veulent se marier n'arrivent pas trouver un partenaire convenable, selon une récente enquête gouvernementale.

La filiale Eureka de Match a lancé Pairs Engage dans quatre villes japonaises, dont Tokyo. L'application a rapidement gagné du terrain, a eu une bonne couverture médiatique et a suscité beaucoup d'intérêt chez les utilisateurs, a déclaré Mandy Ginsberg. L'Inde et la Corée du Sud pourraient être les prochains pays où l'application sera lancée, a-t-elle ajouté. "Je pense qu'à mesure que nous nous développerons en Asie au cours des prochaines années, je peux imaginer que ce sont les types de solutions qui peuvent s'appliquer à d'autres marchés".

Version origianel : Market Insider / Theron Mohamed

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Tinder : l'ex-chef du marketing attaque l'entreprise pour avoir été agressée sexuellement par l'ancien PDG

VIDEO: Voici comment le public a réagi lors de la présentation du premier iPhone par Steve Jobs