Et si les week-ends duraient trois jours ? C'est le souhait d'une majorité de Français. Au total, 60% des salariés de l'Hexagone opteraient pour une semaine de travail de quatre jours s'ils avaient le choix, selon une étude du spécialiste des bulletins de paie ADP, dévoilée ce mardi 28 mai 2019. Sur les 1 410  salariés français interrogés par l'agence Opinion Matters pour le groupe américain, seulement 17% seraient prêts à percevoir une moindre rémunération pour cette semaine plus courte, quand 83% préféreraient travailler plus pendant ces quatre jours pour continuer à gagner le même salaire. 

La génération des millennials est la plus encline à accepter une baisse de salaire pour des semaines de travail moins lourde. Parmi les 16-34 ans favorables à une semaine de quatre jours au lieu de cinq, 14% opteraient pour une moins bonne rémunération plutôt que des journées plus longues et plus intenses. D'une manière générale, la semaine de quatre jours est plébiscitée en premier lieu par les 35-44 ans, qui votent pour à 62%. "Peut-être en raison du défi consistant à concilier travail et vie personnelle", interprète ADP, alors que cette tranche d'âge correspond de plus en plus à celle des jeunes parents. 

Faites le test — Quelle est votre principale qualité professionnelle ?

Ailleurs en Europe, où les avis de 10 585 salariés ont été recueillis, la semaine de quatre jours séduit en particulier les salariés espagnols — 63% d'entre eux y sont favorables. Les Britanniques (61%) et les Hollandais (61%) se prononcent également en majorité pour une semaine de travail plus courte. A l'inverse, seulement 38% des travailleurs polonais choisiraient de passer de cinq à quatre jours s'ils en avaient la possibilité. 

"Les résultats de notre étude montrent que les employeurs devraient commencer à prendre au sérieux cette idée d'un passage à une semaine de travail de 4 jours", estime Carlos Fontelas de Carvalho, le président d'ADP en France et en Suisse. "Une semaine de quatre jours peut contribuer grandement à créer un environnement où chacun peut atteindre pleinement son potentiel", ajoute-t-il. Un argument que vous pourrez ressortir à votre patron pour réduire le nombre de jours passés au bureau...

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Microsoft, Nokia... Les 15 entreprises qui offrent les plus gros salaires en France