La marine américaine s'apprête enfin à tester le canon électromagnétique

La marine américaine s'apprête enfin à tester le canon électromagnétique

Les Etats-Unis vont tester leur canon électromagnétique. Reuters.

L’armée américaine y travaille depuis 2005 et il devrait enfin être prêt. L’US Navy serait sur le point de tester son canon électromagnétique. Alors que cette arme de haute technologie devait déjà être testée il y a quelques années, plusieurs couacs sont venus retarder le projet de la Navy américaine estimé à plus de 500 millions de dollars. Un scandale aux États unis alors que dans le même temps, selon le site Zone militaire, Pékin effectuait déjà ses premiers essais en mer à bord du navire d’assaut amphibie. Une "leçon sur la façon de ne pas développer une arme", selon le chef d’état-major de la marine américaine, sévèrement critiquée pour la conduite de ce projet.

Mais après plusieurs années de report et d’annonces, l’US Navy serait enfin sur le point de tester cette arme haute technologie à bord de navires de surface. Selon le Seattle Times, ce canon électromagnétique dernière génération n’a, pour le moment, été testé que sur le polygone de tir du Naval Surface Warfare Center de Dahlgren, en Virginie.

L'équivalent de la puissance électrique d'une ville de 500.000 habitants

Cette arme dernière génération consiste à faire circuler un courant électrique très intense couplé à un champ magnétique entre deux rails parallèles conducteurs d’électricité. Le site Zone militaire rappelle que  le projectile présent dans le canon subit, lors du tir, une forte accélération avant d’être éjecté à une vitesse d’au moins cinq fois la vitesse du son et jusqu’à 200km de distance. Ces capacités présentent plusieurs avantages : frapper une cible à une distance de sécurité et un tir peu coûteux : moins de 50.000 dollars, soit près de 45.000 euros.

Toutefois, la mise au point d’une telle arme présente plusieurs défis et de nombreux réglages sont nécessaires avant qu’un canon soit opérationnel. Il faut en effet calibrer l’énergie nécessaire pour tirer un projectile. Une donnée d’autant plus délicate à paramétrer que cette énergie doit être disponible instantanément et de façon répétée. Selon l’Institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis, pour envoyer un obus à 200km il faut une puissance électrique instantanée comparable à celle d’une ville de 500.000 habitants.

Cette arme du futur représente un véritable enjeu pour les puissances militaires mondiales, notamment en raison de sa possible utilisation en mer. Si jusqu’à présent les États-Unis avaient une longueur d’avance sur leurs concurrents, la Chine serait parvenu à mettre au point le canon électrique à puissance électromagnétique le plus puissant au monde. Une arme que le pays aurait testée en début d’année en haute mer. Selon un rapport du renseignement américain, la marine chinoise pourrait commencer à utiliser le canon à puissance électromagnétique d’ici à 2025.

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le Français Parrot a été choisi par l'armée américaine pour développer des drones de surveillance

VIDEO: Si la plupart des avions sont blancs, c'est pour une bonne raison — la voici

  1. Kaparzo

    La Turquie développe aussi son RailGun électromagnétique.

    https://youtu.be/jf53m2ERUm8

Laisser un commentaire