La NASA a essayé de réparer le télescope spatial Hubble trois fois, sans succès pour l'instant

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La NASA a essayé de réparer le télescope spatial Hubble trois fois, sans succès pour l'instant
Hubble plane à la limite de la Terre et de l'espace sur cette photo prise après la deuxième mission d'entretien de Hubble en 1997. © NASA

La NASA s'efforce de sauver son précieux télescope spatial Hubble, après qu'un mystérieux problème informatique l'a mis hors service la semaine dernière. Hubble a été lancé dans l'espace en 1990 et a immédiatement commencé à capturer l'univers avec des détails révolutionnaires. Cet observatoire en orbite autour de la Terre a permis d'observer la naissance et la mort d'étoiles, de découvrir de nouvelles lunes autour de Pluton et de suivre deux objets interstellaires alors qu'ils traversaient notre système solaire. Il a permis aux astronomes de calculer l'âge et l'expansion de l'univers. Il a repéré des galaxies situées à plus de 13,4 milliards d'années-lumière, capturant ainsi la lumière des premières années de l'univers.

Mais l'ordinateur de la charge utile du télescope a soudainement cessé de fonctionner le 13 juin. Cet ordinateur, construit dans les années 1980, est comme le cerveau de Hubble : il contrôle et surveille tous les instruments scientifiques de l'engin spatial. Les ingénieurs de la NASA se sont donc empressés d'analyser les données du télescope afin de localiser le problème.

À lire aussi — Le télescope spatial Hubble est en panne

Cette image utilise 16 années de données Hubble, soir 7 500 photos, pour capturer environ 265 000 galaxies. NASA/ESA/H. Teplitz and M. Rafelski, A. Koekemoer, R. Windhorst, and Z. Levay

Les ingénieurs de la NASA n'ont toujours pas compris pourquoi l'ordinateur s'est arrêté. La NASA a essayé, sans succès, de le redémarrer le 14 juin. Les données initiales indiquaient que le problème pouvait provenir d'un module de mémoire de l'ordinateur qui se dégradait, l'équipe de Hubble a donc essayé de passer à l'un des trois modules de secours à bord du télescope. Mais la commande de démarrage du nouveau module n'a pas fonctionné. Jeudi 16 juin, l'équipe de Hubble a essayé à nouveau de mettre en ligne le module actuel et le module de secours. Les deux tentatives ont échoué.

L'équipe chargée de l'exploitation de Hubble va donc procéder à des tests et recueillir davantage d'informations sur le système afin d'isoler le problème ", a déclaré la NASA dans un communiqué publié vendredi 17 juin. Pendant ce temps, les instruments scientifiques de Hubble sont en "mode de sécurité" de type hibernation. Ils sont tous en bonne santé, a déclaré la NASA vendredi, tout comme le télescope lui-même. Hubble dispose d'un deuxième ordinateur de charge utile qu'il devrait pouvoir utiliser si la NASA ne parvient pas à restaurer l'ordinateur actuel.

Hubble est déployé le 25 avril 1990 à partir de la navette spatiale Discovery.  NASA/Smithsonian Institution/Lockheed Corporation

Hubble a connu de nombreuses réparations et mises à niveau au cours de ses 30 ans d'existence

Ce n'est pas la première fois que Hubble connaît un dysfonctionnement ou nécessite une mise à niveau, ni même la première fois cette année. En mars, une erreur logicielle a fait passer l'observatoire en mode sans échec. Mais en l'espace d'une semaine, la NASA avait résolu le problème et remis le télescope en marche.

Hubble est le premier télescope conçu pour être entretenu en orbite. Les astronautes se sont rendus à cinq reprises à l'observatoire pour régler des problèmes ou remplacer des pièces usagées. La dernière mission d'entretien de Hubble, en 2009, a permis de réparer deux instruments défaillants et d'équiper le télescope d'un nouvel ordinateur, de nouvelles batteries, d'une nouvelle isolation, d'une nouvelle caméra et d'un spectrographe.

Lors de la première mission d'entretien du télescope spatial Hubble, les astronautes ont installé un ensemble de lentilles spécialisées pour corriger son miroir principal défectueux. NASA

En remplaçant ou en améliorant ainsi des pièces vieillissantes, les astronautes ont donné à Hubble de nouvelles capacités tout au long de sa vie. C'est pourquoi le télescope continue de mener des recherches scientifiques révolutionnaires 30 ans après son lancement. Il est toutefois peu probable que la NASA envoie des astronautes pour résoudre le problème actuel, car l'ordinateur de secours devrait être capable de le régler.

La NASA prévoit également de mettre en orbite un télescope spatial plus sophistiqué en novembre. Ce nouvel observatoire spatial, appelé James Webb, aura un champ de vision environ 15 fois plus grand que celui de Hubble. Même si le JWST n'est pas destiné à remplacer Hubble, l'ancien télescope spatial ne peut pas opérer éternellement. Au cours de la mission de 2009, les astronautes ont également installé un dispositif capable de pousser Hubble dans l'atmosphère terrestre lorsque le moment sera venu de le mettre hors service. En tombant vers la Terre, la friction chauffera l'observatoire jusqu'à ce qu'il brûle. On ne sait pas encore quand cela sera nécessaire.

Version originale : Morgan McFall-Johnsen/Insider

À lire aussi — Découvrez la photo prise par le télescope spatial Hubble le jour de votre anniversaire

Découvrir plus d'articles sur :