Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La NASA découvre une exoplanète en orbite autour de deux étoiles grâce à un stagiaire de 17 ans

La NASA découvre une exoplanète en orbite autour de deux étoiles grâce à un stagiaire de 17 ans
© ... iles du système TOI 1338 forment une binaire à éclipse. Si vous pouviez planer près de la planète TOI 1338 b, comme le montre cette animation, vous verriez une éclipse tous les 15 jours. Goddard Space Flight Center de la NASA/Chris Smith (USRA)

Le télescope spatial TESS de la NASA, dédié à la chasse de nouveaux mondes, a découvert sa première exoplanète en orbite autour d'une étoile double depuis son lancement en avril 2018. Baptisée TOI 1338 b et située à 1 300 années-lumière dans la constellation du Peintre, cette exoplanète est la seule planète connue de son système. Elle fait environ 6,9 fois la taille de la Terre, soit une taille comprise entre celles de Neptune et Saturne. Selon le communiqué de presse de l'agence spatiale américaine, TOI 1338 "orbite presque exactement dans le même plan que les étoiles, elle connaît donc des éclipses stellaires régulières".

Les deux étoiles en question bouclent une orbite l'une autour de l'autre en 15 jours. La première étoile est environ 10% plus massive que notre Soleil, tandis que la seconde est plus froide et correspond à seulement un tiers de la masse de notre étoile. La découverte a été présentée lundi 6 janvier 2020 lors de la 235e édition de la conférence de l'Union américaine d'astronomie à Honolulu (Hawaï) et elle a été faite grâce à un stagiaire d'été de la NASA de 17 ans. Le lycéen, Wolf Cukier de la Scarsdale High School de New York, a effectué un stage d'été au Goddard Space Flight Center, le principal centre de recherche de l'agence, à Greenbelt (Maryland) et était chargé d'examiner dans le détail les candidats intéressants déjà repérés par les internautes dans les données publiques de TESS.

"Je cherchais dans les données tout ce que les volontaires avaient signalé comme une binaire à éclipses, un système où deux étoiles tournent l'une autour de l'autre, et s'éclipsent de notre point de vue à chaque orbite... Environ trois jours après le début de mon stage, j'ai vu un signal provenant d'un système appelé TOI 1338. Au début, je pensais que c'était une éclipse stellaire, mais le timing n'était pas le bon. C'était une planète", a expliqué Wolf Cukier dans le communiqué de la NASA.

A lire aussi — La NASA a découvert une exoplanète qui fait presque la taille de la Terre dans la zone dite 'habitable' de son étoile

L'œil humain plus performant que les algorithmes dans ce cas précis

Les planètes qui orbitent autour de deux étoiles sont plus difficiles à détecter que celles qui orbitent autour d'une étoile seulement, comme l'a expliqué la NASA dans son communiqué : "les transits (passages de la planète devant l'étoile, ndlr) de TOI 1338 b sont irréguliers, entre 93 et 95 jours, et varient en profondeur et en durée grâce au mouvement orbital de ses étoiles. Le télescope TESS ne voit que les transits traversant la plus grosse étoile; les transits de la plus petite étoile sont trop faibles pour être détectés." C'est pourquoi l'œil humain du jeune Wolf Cukier s'est montré plus performant que les algorithmes pour repérer l'exoplanète en question.

"Ce sont les types de signaux avec lesquels les algorithmes ont vraiment du mal", a déclaré l'auteur principal, Veselin Kostov, chercheur à l'Institut SETI et au Goddard Space Flight Center. "L'œil humain est extrêmement doué pour trouver des modèles dans les données, surtout des modèles non périodiques comme ceux que nous voyons dans les transits de ces systèmes."

TOI 1338 n'est pas la première planète circumbinaire (en orbite autour d'un système stellaire binaire) à avoir été découverte. En effet, le télescope spatial Kepler de la NASA en a découvert plusieurs dans différents systèmes, "toutes similaires à TOI 1338 b", précise l'agence dans son communiqué. Les scientifiques espèrent que le télescope spatial TESS observera des centaines de milliers de binaires en éclipse au cours de sa mission initiale de deux ans. D'autres planètes circumbinaires de ce type pourraient ainsi être identifiées à l'avenir.

L'étude dans laquelle ces résultats seront détaillés a été soumise pour approbation à une revue scientifique. Elle est co-signée par le lycéen Wolf Cukier et des scientifiques de la Goddard Space Flight Center, de l'université d'Etat de San Diego, de l'université de Chicago et d'autres institutions.

Découvrir plus d'articles sur :