Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La NASA publie une photo étonnante du coeur de la Voie lactée

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La NASA publie une photo étonnante du coeur de la Voie lactée
Cette image combine des clichés rayons X et radio. © X-ray: NASA/CXC/UMass/Q.D. Wang; Radio: NRF/SARAO/MeerKAT

La NASA a publié une nouvelle image de la Voie lactée, combinant différentes bandes de rayons X et des données radio. L'image a été créée à partir de données issues de 370 points de vue du télescope spatial Chandra X, ainsi que du radiotélescope MeerKAT, situé en Afrique du Sud. L'image offre "une vue sans précédent des rayons X au-dessus et en dessous du centre de la Voie lactée", selon le communiqué publié par le Harvard-Smithsonian Center for astrophysics.

L'étude de cette image a permis d'identifier des filaments de gaz surchauffé et des champs magnétiques dans la zone centrale de la Voie lactée, "tissant une tapisserie d'énergie". Un de ces filaments — mesurant environ 20 années-lumière de long et un centième de cette taille en largeur — s'est révélé "particulièrement intriguant", car il présente des émissions radio et de rayons X entrelacés.

À lire aussi — Cette photo qui reconstitue la Voie lactée aura nécessité douze ans de travail

Une hypothèse est évoquée pour la formation de ce fil particulier : "lorsque des champs magnétiques se sont alignés dans des directions différentes, sont entrés en collision et se sont enroulés les uns autour des autres dans un processus appelé reconnexion magnétique", explique le centre d'astrophysique. "L'image montre que les fils magnétiques ont tendance à se produire aux limites extérieures des grands panaches de gaz chaud. Cela suggère que le gaz dans les panaches entraîne des champs magnétiques qui entrent en collision pour créer les fils."

Ce phénomène est "similaire à celui qui éloigne les particules énergétiques du Soleil et qui est responsable de la météo spatiale qui affecte parfois la Terre", complète l'observatoire. Une étude plus poussée de ces fils pourrait permettre d'en savoir davantage au sujet de la météo spatiale galactique, qui a déjà fait l'objet d'études astronomiques. Celle-ci est notamment "alimentée" par des explosions de supernova ou de matière provenant du trou noir supermassif de notre galaxie.

À lire aussi — Ces 10 photos spectaculaires de la Voie lactée montrent comment notre galaxie illumine le ciel

Découvrir plus d'articles sur :