La NASA va embaucher des volontaires pour rester au lit pendant 2 mois

Kinga Cichewicz/Unsplash

Voilà encore une offre d'emploi qui devrait faire parler d'elle. La NASA, en partenariat avec l'agence spatiale européenne (ESA), recrute 24 volontaires qui accepteraient de rester allongés dans un lit pendant 60 jours. Une fois recrutés, les 12 hommes et 12 femmes devront rester allongés, la tête inclinée à six degrés (afin de simuler le déplacement des fluides corporels des astronautes dans une navette spatiale), pendant deux mois, et ce avec interdiction formelle de se lever. S'ajouteront ensuite 29 jours d'acclimatation et de récupération. Un travail de rêve pour certains mais un cauchemar pour d'autres, rémunéré 16 500 euros. 

L'objectif de cette mission ? Étudier l'effet de la gravité artificielle sur le corps sur une longue durée et ainsi aider les astronautes à rester en bonne santé dans l'espace. Cette question est devenu une véritable préoccupation, comme l'explique la NASA : "Les résultats de l'étude aident les scientifiques à mettre au point des mesures préventives plus efficaces pour que les astronautes de la station spatiale n'aient pas à passer la majeure partie de leur journée à faire du sport." En effet, encore aujourd'hui, les astronautes sont obligés de faire deux heures et demi d'exercice physique par jour pour éviter l'affaiblissement des os et des muscles et atténuer les effets liés à la microgravité. "L'ajout d'une dose de gravité artificielle pourrait être essentielle lors de missions à long terme", précise l'ESA.

Les chercheurs profiteront également de cette étude pour trouver le régime alimentaire le plus approprié et de meilleurs exercices physiques pour les astronautes. Ils observeront ainsi des paramètres comme l'équilibre, le métabolisme, la fonction cardiovasculaire, la force musculaire ou encore les performances cognitives.

Autre particularité, les participants devront passer environ 30 minutes par jour dans ce que la NASA décrit comme une "centrifugeuse humaine", une machine qui servira notamment à redistribuer les fluides dans le corps. 

L'étude se déroulera à partir du mois de septembre à Cologne en Allemagne. La NASA recherche pour l'instant plutôt des femmes âgées de 24 à 55 ans parlant allemand. Vous pouvez en savoir plus sur le programme ici.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Pourquoi la NASA a manqué de combinaisons pour la première sortie dans l'espace 100% féminine de l'histoire

VIDEO: Ces 5 choses que vous avez apprises à l'école ne sont plus vraies