Publicité

La panne de Facebook et Instagram a fait perdre de l'argent aux influenceurs

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La panne de Facebook et Instagram a fait perdre de l'argent aux influenceurs
Certain influenceurs ont failli perdre des milliers de dollars © Tori Mistick
Publicité

Les applications de Facebook, qui comprennent donc Facebook lui-même, Instagram et WhatsApp, ont connu une panne pendant environ six heures ce lundi 4 octobre. Dans un billet de blog, Santosh Janardhan, vice-président de l'infrastructure de Facebook, a informé les utilisateurs que des "changements de configuration" sur les routeurs de l'entreprise étaient à blâmer.

La panne a touché plus de 80 millions d'utilisateurs de Facebook, parmi lesquels figurent des influenceurs des réseaux sociaux. Ces derniers dépendent donc fortement d'applications comme Instagram, non seulement pour interagir avec leurs abonnés, mais aussi pour gagner de l'argent. Pour certains influenceurs, la panne a nui à leurs résultats. Mais pour d'autres, ça a été un jour de pause bienvenu hors de la vie en ligne.

À lire aussi — Mark Zuckerberg conteste l'idée que Facebook privilégierait les profits plutôt que la sécurité des utilisateurs

Brittany DiCapua, une influenceuse culinaire et blogueuse de 28 ans sur Instagram, a déclaré qu'elle avait compris que le site était hors service vers 11h30, le lundi matin aux États-Unis. Au début, elle pensait que ce n'était que son compte, mais après avoir envoyé des SMS à d'autres influenceurs, elle a réalisé que la panne était généralisée. “Certains d'entre nous plaisantaient en disant que c'était un jour de congé pour nous", a déclaré Brittany DiCapua. "Ça faisait du bien de ne pas vivre et respirer réseaux sociaux pendant toute une journée".

L'influenceuse cuisine Brittany Dicapua Brittany Dicapua

Au début, l’influenceuse n'était pas dérangée par la panne, car Instagram et Facebook ont déjà été hors service pendant de courtes périodes dans le passé. Cependant, elle s'est inquiétée davantage lorsque la durée de la coupure a dépassé l’heure. "Pendant une minute, j'ai pensé : 'Et si ces plateformes ne revenaient pas ?'". a confié Brittany DiCapua. "Cela m'a rappelé que les réseaux sociaux pouvaient disparaître en un jour, et que nous sommes si nombreux à en faire notre gagne-pain."

Pour la plupart des influenceurs Instagram, les revenus proviennent en grande partie des publicités et d’accords avec les marques. Brittany DiCapua spécule qu'elle aurait pu perdre 2 000 à 4 000 dollars (1 730 à 3 460 euros) si elle avait planifié du contenu pour la journée. Dans le passé, l’instagrameuse a travaillé avec des marques comme Amazon, Bud Light et Lexus. "Si c'était la journée nationale de la frite, cela aurait été différent", a-t-elle déclaré.

D'autres personnalités comme Tori Mistick n'ont pas eu autant de chance. Tori Mistick, une influenceuse dans la sphère des animaux de compagnie, devait publier des articles sponsorisés lundi dernier. "La panne a repoussé d'autres collaborations et partenariats que j'avais prévus pour le mois", a-t-elle précisé. "Je ne peux pas être payée à moins de publier du contenu pour une campagne sponsorisée, donc une coupure comme celle-ci peut retarder l’arrivée de milliers de dollars de revenus pour moi."

À lire aussi — Combien gagne un influenceur pour un contenu sur Instagram, TikTok ou YouTube

Lundi soir, Facebook, Instagram, WhatsApp et Messengers sont lentement revenus en ligne, même si de nombreux utilisateurs ont d'abord eu du mal à accéder à certaines fonctionnalités des applications. Pendant ce temps d'arrêt, Brittany DiCapua a passé la journée à faire du contenu sur TikTok et à planifier de futurs posts lorsque Instagram est enfin revenu. "TikTok n'appartient pas à Facebook, donc je me suis dit que je pouvais encore interagir avec les gens là-bas", a déclaré l’influenceuse. "Cela m'a donné l'opportunité de couvrir toutes mes bases de réseaux sociaux".

Bien qu'elle ait été soulagée quand Instagram est revenu en ligne, Tori Mistick a déclaré que son taux d’engagement a été plus faible. "Instagram semble effectivement être encore bugué aujourd'hui", a-t-elle confié. Pire encore, elle a affirmé que sa production de contenu a également été affectée. "Je dois maintenant publier plus de contenu que d'habitude dans un cadre plus serré, ce qui peut avoir un impact sur la portée de mes publications et de mon engagement."

Version originale : Teresa Xie / Insider

À lire aussi — WhatsApp teste les réactions directes aux messages

Découvrir plus d'articles sur :