Publicité

La Poste fait l'acquisition d'epicery, une application de commandes de produits frais

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La Poste fait l'acquisition d'epicery, une application de commandes de produits frais
La Poste s'empare de près de 90% du capital de la startup. © Lionel Allorge/Wikimedia Commons
Publicité

La Poste se renforce dans la livraison de produits alimentaires. Le groupe a annoncé jeudi 16 septembre l'acquisition par sa filiale GeoPost/DPDgroup d'epicery, une application de commandes de produits frais auprès de commerçants de quartier. GeoPost/DPDgroup, la branche colis express de La Poste, va prendre 88,9% du capital de la startup française fondée en 2016, a précisé le groupe dans un communiqué, sans préciser le montant de la transaction. Monoprix, actionnaire historique, "reste au capital pour soutenir le nouvel ensemble en apportant son expérience de leader omnicanal du centre-ville", a-t-il précisé.

L'application est une place de marché revendiquant près de 1 000 commerçants partenaires à Paris, Lyon, Bordeaux, Lille et Toulouse, qui proposent leurs produits en ligne, le client pouvant aller récupérer sa commande sur place ou se faire livrer. "Je me réjouis de l'entrée de GeoPost/DPDgroup au capital, qui va nous permettre de passer à l'échelle supérieure tout en restant fidèle à notre positionnement de qualité, de proximité et de responsabilité", a commenté le fondateur d'epicery Edouard Morhange, qui reste directeur général.

"Nous sommes ravis de pouvoir donner à epicery les moyens d'étendre sa présence à plusieurs dizaines d'autres villes très prochainement, et de porter ensemble les valeurs de proximité, de service et de responsabilité", a ajouté Olivier Storch, directeur général adjoint de GeoPost/DPDgroup qui va prendre la présidence de la start-up.

L'opération s'inscrit dans la stratégie de l'entreprise, "développer nos services de livraison vers les particuliers, et renforcer notre expertise sur le marché alimentaire", a-t-il ajouté, cité dans le communiqué.

À lire aussi — Gorillas, Cajoo, Flink... Tout savoir sur ces applications qui livrent vos courses en 15 minutes

Découvrir plus d'articles sur :