La pression américaine n'empêche pas Huawei de présenter des résultats records

La pression américaine n'empêche pas Huawei de présenter des résultats records

L'un des présidents tournants de Huawei, Guo Ping, lors d'une conférence de presse à Shenzhen, dans la province du Guangdong, en Chine, le 29 mars 2019. REUTERS / Tyrone Siu

Huawei s'affiche en pleine forme. Le géant chinois des télécoms, qui a dévoilé il y a quelques jours à Paris les P30 et P30 Pro, deux nouveaux smartphones haut de gamme à moins de 1 000 euros, a vu son bénéfice net bondir de 25% l'an passé, pour atteindre 59,3 milliards de yens (environ 7,8 milliards d'euros). Son chiffre d'affaires a également progressé de 19,5%, à 721,2 milliards de yens, soit environ 107 milliards de dollars (95,3 milliards d'euros). C'est un record pour le groupe, qui pour la première depuis sa création, en 1987, franchit le cap des 100 milliards de dollars de revenus, souligne Les Echos.

Les pressions américaines sur Huawei semblent donc avoir un impact très limité sur ses performances financières. Les Etats-Unis, qui accusent Huawei de fraude et d'espionnage, demandent à leurs alliés de se passer des services de l'équipementier chinois pour leurs infrastructures de communication. Le Royaume-Uni a également reproché jeudi à la société des failles de sécurité persistantes sur les réseaux de télécommunication britanniques. 

Huawei dément toutefois les accusations américaines. "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour ignorer les distractions extérieures, améliorer notre gestion et progresser vers nos objectifs stratégiques", a déclaré Guo Ping, l'un de ses PDG tournants, dans un communiqué.  

Découvrez notre étude : La 5G et l'Internet des objets: Comment la prochaine génération de technologie connectée va bouleverser l'IOT

Répartition du chiffre d'affaires (en millions de yuans) de Huawei, par activités et par régions. Huawei

En pointe sur le développement de la 5G, le groupe devenu numéro un mondial des équipements réseaux devant le suédois Ericsson, ambitionne aujourd'hui de passer devant Samsung dans les smartphones, alors qu'il est déjà au coude-à-coude avec Apple. Ses activités grand public ("consumer business") ont décollé l'an passé (+45%) et représentent désormais plus de 48% de ses revenus. 

En dépit des craintes et réticences des pays occidentaux, Huawei compte poursuivre son expansion à l'étranger. La société basée à Shenzhen réalise déjà près de la moitié de son chiffre d'affaires en dehors du territoire chinois.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Huawei dévoile à Paris ses P30 et P30 Pro, 2 nouveaux smartphones haut de gamme à moins de 1000 €

VIDEO: Des gens à Londres suivent un cours de yoga en buvant une bière fraîche — voici comment ça fonctionne

  1. Le Chinois !

    Le Yens est une devis japonaise ! Le Yuan est la devis chinoise :! Huawei est Chiinois !

  2. Pourtant ils sont en pleine innovation avec leur smartphone pliable !

Laisser un commentaire