Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La primaire démocrate dans l'Iowa tourne au chaos à cause de l'appli utilisée pour envoyer les résultats

La primaire démocrate dans l'Iowa tourne au chaos à cause de l'appli utilisée pour envoyer les résultats
© Charlie Neibergall/AP Images

Les caucus de l'Iowa — la première primaire dans la course à l'investiture démocrate aux Etats-Unis — ont été plongés dans le chaos dans la nuit du lundi 3 février au mardi 4 février 2020. Les résultats ont été retardés en raison d'"incohérences" dans les données des électeurs communiquées via une nouvelle appli mobile. Un caucus est une réunion publique durant laquelle les électeurs choisissent leur candidat en se déplaçant physiquement dans la salle pour rejoindre leur camp.

Les militants du Parti démocrate ont téléchargé la nouvelle appli sur leur téléphone personnel et prévoyaient de l'utiliser pour transmettre les résultats des quelque 1 700 sites des caucus au Parti démocrate de l'État. Shadow, une société tech appartenant au groupe numérique à but non lucratif Acronym, est derrière l'application, rapporte le Huff Post. Citant les registres de financement des campagnes électorales de l'État, le Huff Post montre que le Parti démocratique de l'Iowa a versé à Shadow plus de 60 000 dollars pour le "développement du site web".

A lire aussi — Hillary Clinton a qualifié Mark Zuckerberg d''autoritaire' et prédit que Facebook va 'réélire Trump'

Une source a confirmé au Huff Post que les paiements ont été effectués pour développer l'appli grâce à laquelle les responsables des sites des caucus étaient censés entrer leurs résultats.

Dans un communiqué, le Parti démocratique de l'Iowa a déclaré qu'il avait trouvé "des incohérences dans la communication de trois séries de résultats" et qu'il prendrait plus de temps pour vérifier les résultats et effectuer des "contrôles de qualité". Les présidents des circonscriptions appellent la hotline du parti pour communiquer leurs résultats.

"Il s'agit simplement d'un problème de rapport, l'application n'a pas été abandonnée et il ne s'agit pas d'un piratage ou d'une intrusion", tempère le communiqué. "Les données sous-jacentes et les traces écrites sont solides et prendront simplement du temps pour rendre compte des résultats".

Il n'est pas clair si l'application a mal fonctionné. Elle a été conçue pour rationaliser le processus complexe du caucus en réduisant le nombre d'appels téléphoniques et en transmettant rapidement les données numériquement.

Ce n'est pas la première fois qu'un parti utilise une application dans l'Iowa. En 2016, les Républicains et les Démocrates ont utilisé une application conçue par Microsoft. Et le parti démocrate du Nevada prévoit également d'utiliser une application pour communiquer les résultats de son élection primaire qui aura lieu ce mois-ci.

Dans un communiqué publié tôt ce mardi, le parti a déclaré que 25 % des circonscriptions avaient communiqué leurs résultats. Mais à 6h15 ce mardi, heure de Paris, aucun chiffre n'avait été rendu public.

Le Parti démocrate de l'Iowa a également défendu l'appli contre les craintes qu'elle puisse être vulnérable au piratage informatique et à d'autres atteintes à la sécurité.

Le président du parti démocratique de l'Iowa, Troy Price, a déclaré au Wall Street Journal qu'il était "confiant dans les systèmes de sécurité que nous avons mis en place". L'application a été testée et vérifiée par le Département de la sécurité intérieure, rapporte le New York Times.

Version originale : Eliza Relman et Lauren Frias/INSIDER. John Haltiwanger a contribué à cet article.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :