Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La qualité de l'air s'est améliorée d'environ 30 % en Ile-de-France depuis le début du confinement

La qualité de l'air s'est améliorée d'environ 30 % en Ile-de-France depuis le début du confinement
Il n'y a quasiment plus aucune voiture en circulation à Paris depuis le début du confinement, et cela se ressent dans la qualité de l'air. © Stephane Cardinale/Corbis/Getty Images

Depuis que la capitale s'est vidée de ses voitures, motos et scooters, la qualité de l'air s'est drastiquement améliorée à Paris et ses alentours. Au cours de la première semaine de confinement, entre le 17 et le 20 mars, les émissions d'oxyde d'azote dans l'agglomération ont baissé de plus de 60 % par rapport à "un mois de mars normal", selon un communiqué d'Airparif. L'organisme de surveillance de la qualité de l'air en région Île-de-France a relevé une amélioration de la qualité de l'air respiré de 20 à 30 % à ces dates. 

"Cette amélioration est particulièrement sensible le long des axes routiers, précise le communiqué. En 40 ans de mesure d’Airparif, cette situation sur les stations trafic ne s’est jamais produite de manière aussi importante et sur autant de stations." Une bonne nouvelle pour la planète mais que les Franciliens confinés ne peuvent malheureusement pas vraiment apprécier, à moins d'avoir une terrasse ou un balcon pour en profiter.

Les émissions de dioxyde de carbone — le CO2, le gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique — connaissent elles aussi une baisse à hauteur de -30% selon Airparif. Une diminution qui s'explique principalement par "les fortes restrictions du trafic routier et aérien et des activités tertiaires entraînées par le confinement."

La météo printanière, qui a fait son apparition à partir du samedi 21 mars, a également joué un rôle dans l'amélioration de l'air respiré en Ile-de-France. Selon Airparif, la qualité de l'air est désormais "bonne" au début de cette deuxième semaine de confinement. Une nouvelle qu'on aimerait voir durer au delà de l'épidémie de covid-19.

A lire aussi — Coronavirus : la pollution en Chine a chuté significativement avec les mises en quarantaine

Découvrir plus d'articles sur :