La rémunération de Satya Nadella, le DG de Microsoft, a augmenté de 65% en 2019

Satya Nadella, le patron de Microsoft. AP

Satya Nadella, le DG de Microsoft, a reçu une rémunération totale d'environ 42,9 millions de dollars (38,7 millions d'euros) au cours de l'exercice 2019 de la société, soit environ 65% de plus que l'année précédente. Cela est dû à une simple augmentation, que l'entreprise attribue à sa performance en tant que directeur général depuis sa prise de fonction en 2014, a déclaré Microsoft dans une déclaration de procuration (pour solliciter le vote des actionnaires, ndlr) annonçant son enveloppe de rémunération.

Son salaire de base est passé de 1,5 million de dollars (1,3 million d'euros) à 2 333 333 dollars (2,1 million d'euros), et ses primes en cash et en actions ont également grimpé. Toutefois, une grande partie de cette rémunération provient de l'acquisition partielle d'une d'option d'achat d'actions unique liée aux performances, que Satya Nadella a reçue lorsqu'il a commencé à occuper ses fonctions.

Parce que la capitalisation boursière de Microsoft a dépassé les 500 milliards de dollars (451,4 milliards d'euros) depuis sa nomination au poste de DG, et parce que les rendements dont bénéficient les actionnaires sont supérieurs à l'évolution globale de l'indice S&P 500, Satya Nadella a débloqué la récompense maximale pour cette période de cinq ans depuis 2014, soit 900 000 actions supplémentaires.

Au total, Microsoft a accordé à Satya Nadella 29,6 millions de dollars (26,7 millions d'euros) d'actions au cours de l'année et 10,8 millions de dollars (9,7 millions d'euros) en cash. Le tout en plus de son salaire de base, ce qui lui a permis d'atteindre ce montant de 42,9 millions de dollars (38,7 millions d'euros).

A lire aussi : Microsoft devient la 3e entreprise à franchir la barre des 1 000 Mds$ de capitalisation boursière

Amy Hood, directrice financière de Microsoft, a reçu une rémunération totale de près de 20,3 millions de dollars (18,3 millions d'euros) en 2019, une hausse d'environ 35% par rapport à l'année dernière, dont plus de 19,1 millions de dollars (17,2 millions d'euros) sous la forme d'actions et de primes. Elle est la deuxième dirigeante la mieux rémunérée de l'entreprise cette année.

Le président et chef des affaires juridiques, Brad Smith, a gagné près de 17,4 millions de dollars (15,7 millions d'euros), soit près de 29% de plus qu'au cours de l'exercice 2018. Chacune des rémunérations de Brad Smith et de Satya Nadella incluait 100 000 dollars (90 200 millions d'euros) de dons de bienfaisance. La rémunération de Satya Nadella pour l'exercice 2019 est 249 fois plus élevée que celle de l'employé médian de Microsoft, qui, selon la société, a gagné 172 512 dollars (155 714 euros) au cours de la même période.

Version originale : Matt Weinberger et Ashley Stewart/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On vous raconte l’ascension de Satya Nadella, le DG qui a rendu Microsoft plus rentable qu'Apple en 5 ans

Voici comment les salles de cinéma ruinent votre film