Publicité

La Russie a testé son nouveau missile hypersonique, l'une de ses armes 'invincibles'

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La Russie a testé son nouveau missile hypersonique, l'une de ses armes 'invincibles'
La Russie a multiplié ces dernières années les annonces de nouvelles armes présentées comme "invincibles" par Vladimir Poutine. Le Zircon figure parmi celles-ci. © Russian MOD
Publicité

La Russie a annoncé lundi 19 juillet avoir testé "avec succès" son nouveau missile de croisière hypersonique Zircon. Moscou affirme que ces armes sont sans équivalents dans le monde. "La frégate 'Amiral Gorchkov' a tiré depuis la mer Blanche un missile hypersonique Zircon sur une cible terrestre située sur la côte de la mer de Barents", a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Selon ce document, le missile qui volait à Mach 7 a "atteint avec succès la cible située à 350 kilomètres". Le premier lancement officiel d'un missile Zircon remonte à octobre 2020, le président russe Vladimir Poutine saluant alors un "grand évènement" pour "tout le pays". Au moins deux autres tests ont eu lieu depuis, à chaque fois depuis l'Amiral Gorchkov.

À lire aussi — La Russie développe un système de parachute pour les chiens de combat

Le Pentagone s'est abstenu de commenter le test lui-même, mais son porte-parole John Kirby a noté que "les nouveaux missiles hypersoniques de la Russie sont potentiellement déstabilisants et qu'ils posent des risques importants" parce qu'ils peuvent transporter des charges nucléaires.

"Par contraste, les États-Unis ne développent que des capacités de frappes hypersoniques conventionnelles", a-t-il ajouté. "Avec nos alliés de l'Otan, nous restons donc déterminés à empêcher ceci, tout en promouvant une plus grande stabilité dans la région".

Une portée maximale d'environ 1 000 kilomètres

Sur fond de tensions avec les pays occidentaux, la Russie a multiplié ces dernières années les annonces de nouvelles armes présentées comme "invincibles" par Vladimir Poutine. Le Zircon figure parmi celles-ci. D'une portée maximale d'environ 1 000 kilomètres, il doit équiper les navires de surface et les sous-marins de la flotte russe.

Plusieurs autres armes comme le missile hypersonique Kinjal à destination de l'armée de l'air ou le missile à propulsion nucléaire Bourevestnik. Les premiers missiles hypersoniques nouvelle génération Avangard, capable d'atteindre une vitesse de Mach 27 et de changer de cap et d'altitude, ont pour leur part été mis en service au sein de l'armée russe en décembre 2019.

En 2019, la Russie était considérée comme le pays du monde détenant le plus d'armes nucléaires avec 6500 ogives dont 1600 déployées, selon un rapport publié le 17 juin 2019 par l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri).

À lire aussi — L'armée russe s'apprête à lancer sa première unité exclusivement composée de robots d'attaque

Découvrir plus d'articles sur :