Publicité

La Russie bat la NASA et Tom Cruise en réalisant le premier film dans l'espace

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Une actrice et un réalisateur vont passer une dizaine de jour dans l'espace © Roscosmos & Reuters
Publicité

La Russie est sur le point de battre la NASA pour le tournage du premier long-métrage dans l'espace. L'agence spatiale Roscosmos prévoit de lancer une équipe de tournage de deux personnes vers la Station spatiale internationale (ISS) à bord d'une fusée Soyouz la semaine prochaine. L'actrice Yulia Peresild et le réalisateur Klim Shipenko devraient monter à bord de l’engin avec le cosmonaute Anton Shkaplerov. La fusée décollera du Kazakhstan mardi 5 octobre.

Ce sera le quatrième vol spatial pour Anton Shkaplerov. Sur la station spatiale, la comédienne et le cinéaste devraient passer 10 jours à filmer du côté russe de l’ISS, avec l'aide des cosmonautes à bord. Selon le New York Times, le film intitulé "Challenge" mettra en scène Yulia Peresild jouant le rôle d'une médecin. Elle doit se rendre dans la station spatiale pour sauver la vie d’un membre de l’équipage.

À lire aussi — La Russie développe un drone capable d'évoluer plus de trois mois sous les glaces

Un vaisseau Soyouz MS-18 en plein décollage Reuters

Lors d’une conférence de presse, l’actrice a affirmé de ne ressentir aucune peur mais a tout de même ajouté que “la peur est un sentiment normal”. Dans le cadre de sa formation, Yulia Peresild a effectué un vol en avion parabolique. L’aéronef décrit des arcs de cercle de haut en bas pour simuler la microgravité de l'ISS pendant environ 30 secondes.

“Pendant les deux premières secondes, c'était effrayant", a déclaré la comédienne avant de continuer : "Après cela, c'est magnifique". L’actrice est sur le point de battre Tom Cruise et de remporter le titre du premier acteur à tourner dans l'espace. La NASA a annoncé l'année dernière qu'elle était en pourparlers avec le célèbre acteur américain pour le tournage d'un film sur l'ISS, mais aucun calendrier n'a été rendu public.

Roscosmos a annoncé sa propre mission de film spatial quelques mois plus tard, en lançant un appel à candidatures pour trouver des actrices susceptibles de jouer dans un long-métrage. L'agence a finalement choisi Yulia Peresild et a remanié son calendrier de vols spatiaux pour rendre possible un lancement en octobre.

À lire aussi — L'astronaute qui devrait emmener Tom Cruise sur l'ISS donne les qualités nécessaire pour devenir un touriste spatial

L'actrice Yulia Peresild  Andrey Shelepin/ Reuters

La NASA va battre un record en faisant de la place à l'équipe du film

Yulia Peresild et Klim Shipenko doivent revenir sur Terre à bord d'un autre vaisseau Soyouz le 16 octobre prochain et atterrir au Kazakhstan. Anton Shkaplerov restera à bord de la station pour effectuer une mission de six mois, tandis que le cosmonaute Oleg Novitskiy terminera sa mission et rentrera chez lui avec l'équipe de tournage.

L'astronaute de la NASA Mark Vande Hei et le cosmonaute Petr Dubrov, qui se sont envolés vers l'ISS avec Oleg Novitskiy, ont renoncé à leur siège de retour pour l'actrice et le réalisateur. Les deux hommes reviendront sur Terre en mars après avoir passé près d'un an dans l'espace. À ce moment-là, la mission de Mark Vande Hei sera le plus long séjour dans l’espace jamais effectué par un Américain, battant le précédent record détenu par l'astronaute Scott Kelly.

L'astronaute Mark Vande Hei NASA

"Je ne pense pas que ce soit vraiment mon record - je pense que ce serait celui de toute l'équipe", a confié Mark Vande Hei à Insider en août. "C'est juste un autre pas en avant pour l'humanité. Je ne m'attends pas non plus à ce que ce soit un record qui dure très longtemps, parce que nous faisons des choses plus grandes et meilleures tout le temps." Un an dans l'espace serait "une goutte d'eau dans l'océan comparé à un vol vers Mars", a-t-il conclu.

2021 est l'année des spationautes amateurs

L'équipage de la mission Inspiration4 SpaceX

Avec ce vol, Yulia Peresild et Klim Shipenko rejoignent une nouvelle cohorte de touristes de l'espace et d'astronautes amateurs. En juillet, le milliardaire Richard Branson s'est envolé aux confins de l'espace, faisant l'expérience de la microgravité en s'y attardant quelques minutes à bord d'un avion spatial construit par sa société, Virgin Galactic. Neuf jours plus tard, Jeff Bezos a frôlé les limites de l'espace à bord du vaisseau spatial New Shepard mis au point par Blue Origin, la société qu'il a fondée en 2000.

Au début du mois, SpaceX a lancé son premier équipage touristique en orbite. Le milliardaire Jared Isaacman a affrété le vaisseau spatial Crew Dragon de la société pour un vol de trois jours. La mission, appelée Inspiration4, comprenait Jared Isaacman et trois autres personnes, dont aucune n'est un astronaute professionnel. L'équipe a toutefois suivi une formation de près de six mois avant de pouvoir embarquer à bord du vaisseau spatial.

D'autres vols spatiaux amateurs sont encore à venir. En décembre, le milliardaire japonais Yusaku Maezawa devrait prendre un vaisseau Soyouz pour sa propre excursion vers l'ISS. Puis, en février, SpaceX prévoit de lancer trois clients et un ancien astronaute vers la station spatiale pour la société Axiom Space.

Version originale : Morgan McFall-Johnsen / Insider

À lire aussi — La Russie va tester un nouveau missile balistique intercontinental d'une portée de 18 000 km

Découvrir plus d'articles sur :