Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La Russie exige que tous les smartphones du pays soient vendus équipés de logiciels russes

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La Russie exige que tous les smartphones du pays soient vendus équipés de logiciels russes
Le président russe Vladimir Poutine au téléphone. © ALEXEY DRUZHININ/AFP/GettyImages

La Russie exige désormais que tous les appareils "intelligents", y compris les smartphones, les ordinateurs portables et les téléviseurs connectés, dans le pays soient préinstallés avec des logiciels russes. Selon certains locaux, cette décision fait partie d'une "loi contre Apple." La nouvelle législation est entrée en vigueur jeudi, et s'applique à tous les appareils achetés dans le pays à partir de ce jour.

Reuters note que la Russie considère cette loi comme un moyen d'aider les entreprises russes de logiciels à concurrencer les entreprises internationales. L'agence de presse ajoute que la loi a posé problème à Apple, beaucoup de personnes dans le pays la qualifiant de "loi contre Apple". Mais la marque à la pomme a accepté le mois dernier d'autoriser les utilisateurs à installer des logiciels russes lors de la configuration des téléphones, rapporte Reuters.

À lire aussi — La Russie accuse Twitter de 'violer la loi' et ralentit sa vitesse de fonctionnement

La société a déclaré qu'elle proposerait des applications de développeurs russes aux utilisateurs lorsqu'ils commenceront à activer et à configurer leurs nouveaux téléphones, mais a précisé que toutes les applications sont vérifiées pour s'assurer qu'elles respectent les politiques d'Apple en matière de confidentialité et de sécurité, selon Reuters.

Cela signifie que les utilisateurs seraient en mesure de choisir des applications russes plutôt que des applications étrangères lors de la configuration de leurs appareils.

Un développeur iOS appelé Tian Zhang a partagé une capture d'écran vidéo du nouveau processus de configuration dans un tweet jeudi.

Le message "Conformément aux exigences légales russes, cliquez sur continuer pour afficher les applications disponibles au téléchargement" apparaît dans le nouveau processus de configuration, avant d'amener l'utilisateur directement à une liste d'applications de fabrication russe, dont plusieurs sont développées par le géant Yandex, le moteur de recherche surnommé le "Google russe".

Ces dernières années, la Russie a tenté de réprimer les entreprises technologiques américaines présentes dans le pays et de renforcer la dépendance du pays à l'égard de son propre "internet souverain", contrôlé par le gouvernement.

Le mois dernier, la Russie a ralenti Twitter en réponse au refus de l'entreprise de supprimer différents contenus interdits, mais cette mesure s'est retournée contre elle puisqu'elle a fini par bloquer de nombreux autres domaines Internet, dont le propre site web du Kremlin.

Version originale : Sinéad Baker/Insider

À lire aussi — Payer ses courses par reconnaissance faciale, c'est désormais possible en Russie

Découvrir plus d'articles sur :