Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La sommelière de Singapore Airlines explique pourquoi la compagnie dépense 30 M$ en vin et en champagne

La sommelière de Singapore Airlines explique pourquoi la compagnie dépense 30 M$ en vin et en champagne
© Jeannie Cho Lee David Slotnick/Business Insider

Singapore Airlines est connue pour plusieurs choses : proposer le vol le plus long du monde, ses luxueuses cabines en première classe et sa nourriture. Mais la compagnie est aussi réputée pour son champagne. Depuis des années, Singapour Airlines offre sans doute la meilleure sélection de champagne de toutes les compagnies aériennes en première classe. Elle propose notamment sur ses vols long-courriers deux maisons légendaires, à savoir Dom Pérignon et Krug. Cette année, la compagnie aérienne ajoute une autre option à sa carte : le Taittinger (pour être plus précis, un Taittinger Comtes de Champagne de 2007). Sur certains vols, à l'approche de Noël, la compagnie proposera également un rosé Krug rare.

Mais s'approvisionner de manière régulière en deux — et maintenant trois — champagnes haut de gamme demande un travail considérable. Les grandes maisons de champagne connaissent une demande importante, et Singapour Airlines doit maintenir de bonnes relations avec elles afin de garantir un approvisionnement constant. La Master of Wine Jeannie Cho Lee supervise ces relations, ainsi que le budget annuel de 30 millions de dollars (26,9 millions d'euros) de la compagnie aérienne alloué au vin et au champagne. Elle gère également, avec deux autres Masters of Wine, la carte des vins.

Singapore Airlines

"Le meilleur d'entre eux est tellement recherché que si vous n'allez pas sur place et que vous ne maintenez pas de bonnes relations avec la Maison, vous risquez de ne pas en obtenir ", explique-t-elle. "Quand on se soucie de l'approvisionnement, on se soucie des bonnes relations avec les producteurs." Lors d'une récente dégustation de vin, alors que la sommelière faisait découvrir à Business Insider US les trois champagnes proposés par la compagnie, elle a expliqué le raisonnement qui justifie la petite fortune dépensée en champagnes et en vins destinés à quelques rares privilégiés.

En effet, seuls les quelques passagers qui ont l'occasion de faire l'expérience de la première classe de la compagnie aérienne peuvent en profiter."La première impression compte. Et la première impression quand vous montez à bord, c'est ce qu'on vous offre."

"Nous tenons réellement à travailler avec des partenaires aussi exigeants que nous et partageant la même vision de l'excellence. Et les clients en sont très satisfaits", a-t-elle ajouté, au milieu des passagers de première classe triés sur le volet. " Si vous êtes un voyageur régulier de Singapore Airlines, vous savez que peu importe d'où vous partez, lorsque vous montez à bord d'un de nos vols en première classe, on vous offrira du Krug ou du Dom Pérignon, et vous en serez ravis. "

David Slotnick/Business Insider

Alors que Jeannie Cho Lee et ses collègues investissent dans une grande variété de vins — y compris des châteaux provenant de toute la France — le champagne revêt un intérêt tout particulier. D'une part pour le prestige de la marque, et d'autre part parce que le champagne est particulièrement bien adapté au vol, durant lequel les changements de pression dans la cabine et la sécheresse peuvent altérer la perception du goût, selon la sommelière.

Dans les airs, "nos palais changent et ont du mal à reconnaître certaine subtilité", explique-t-elle, "Nous devons nous assurer que le vin a assez d'intensité de saveur pour pouvoir résister à des conditions peu favorables". "Ce qui est vraiment génial avec le champagne, c'est que sa structure principale est maigre, riche en acide, avec des bulles de dioxyde de carbone vraiment rafraîchissantes. Et cette structure reste la même dans l'air", ajoute-t-elle. Contrairement à de nombreux vins dont le profil aromatique peut changer significativement.

Version originale : David Slotnik / Business Insider US. Traduit de l'anglais par Mégan Bourdon.

Découvrir plus d'articles sur :