Publicité

La star du tennis Naomi Osaka raconte sa passion pour les cryptomonnaies

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La star du tennis Naomi Osaka raconte sa passion pour les cryptomonnaies
Naomi Osaka. © Flickr
Publicité

Le dogecoin a été le catalyseur de l'intérêt de Naomi Osaka pour les cryptomonnaies, a déclaré la la championne de tennis à Bloomberg dans une récente interview. La joueuse japonaise a raconté avoir lu sur Twitter un sujet sur l'explosion de l'intérêt pour le jeton mème, avant même que son agent ne lui parle d'un éventuel investissement en crypto. "En tant qu'athlètes, notre carrière n'est pas si longue, et donc j'aime juste être très intelligente avec ça", a-t-elle déclaré dans un entretien publié lundi 30 août, bien qu'elle n'ait pas précisé quels étaient ses avoirs en crypto.

"J'aime quand mon agent me dit qu'il y a des opportunités. Et d'une manière étrange, j'aime un peu échouer parce que cela vous fait comprendre ce qui n'a pas marché et pourquoi." Le prix du dogecoin a augmenté de 5 700 % depuis le début de l'année, à 27 cents le jeton, mais il est encore inférieur de 60 % à un pic d'environ 70 cents atteint en mai, selon les données de CoinDesk.

>> Investissez dans les cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum…) grâce à la plateforme d’achat de vente en ligne Coinhouse

À lire aussi — Le cofondateur du Dogecoin raconte comment la cryptomonnaie parodique s'est transformée en une folle tendance

La championne s'intéresse également aux NFT

Sur les principales bourses de cryptomonnaies, les volumes d'échange de dogecoin ont bondi à près d'un milliard de dollars par jour au deuxième trimestre, selon les données de Coinbase. En outre, Robinhood a révélé ce mois-ci que le dogecoin représentait 62 % des revenus cryptographiques de l'application d'investissement au cours de la même période.

Naomi Osaka, qui a investi dans la chaîne de salades Sweetgreen et dans l'équipe de football professionnel féminin North Caroline Courage, a également parlé de la frénésie autour du trading alimentée par Reddit qui a explosé cette année.

"Mon petit ami aime vraiment vérifier ses affaires en se réveillant le matin", a déclaré Naomi Osaka. "Je ne suis personnellement pas une personne qui fait ça, mais je peux comprendre cet attrait." Naomi Osaka n'en a pas moins plongé dans le monde des jetons non fongibles, les fameux NFT. Avec sa sœur, Mari Osaka, elle a récemment publié de nouveaux objets de collection signés sur la plateforme Tom Brady's Autograph.

Mais la joueuse de tennis de 23 ans, qui a été condamnée à une amende de 15 000 dollars (12 700 euros environ) pour avoir refusé des interviews avec les médias pendant Roland-Garros, a déclaré qu'elle aimait garder un profil bas de temps en temps.

Version originale : Shalini Nagarajan/Markets Insider

À lire aussi — Biles, Osaka... Les athlètes parlent désormais plus facilement de leur santé mentale

Découvrir plus d'articles sur :