Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La startup française Shift devient une 'licorne' avec son intelligence artificielle pour les assureurs

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La startup française Shift devient une 'licorne' avec son intelligence artificielle pour les assureurs
La startup, qui emploie 350 salariés, a levé 220 millions de dollars lors d'un tour de table qui a notamment réuni les fonds Advent International et Avenir Growth. © Shift

La pépite française Shift Technology, qui aide les assureurs à automatiser leur activité avec l'intelligence artificielle, a levé 220 millions de dollars (environ 182 millions d'euros), entrant dans le club fermé des licornes françaises (ces startups valant plus d'un milliard de dollars), a-t-elle annoncé jeudi 6 mai. Avec Shift Technology, la France compte désormais une douzaine de licornes, dont, parmi les dernières en date, l'assureur Alan, le site de vêtements d'occasion Vestiaire Collective et l'éditeur de logiciel pour place de marché Mirakl.

Le nouveau tour d'investissement est mené par le fonds d'investissement américain Advent International, le fonds américain Avenir Growth et Bpifrance rentrant également au capital à cette occasion.

À lire aussi — Voici la liste des 12 licornes françaises, ces entreprises qui pèsent plus d'1 Mds$

Grâce à ses logiciels capables d'analyser des données de toutes sortes, dont le texte et les photos, Shift Technology permet aux assureurs d'automatiser de nombreuses tâches. Ses logiciels sont ainsi capables de faire de l'analyse automatique dans les dossiers de sinistre, de la détection de fraude ou de blanchiment, de la vérification documentaire, des propositions de recours juridique, etc.

Ils visent "tous les endroits de la chaine de souscription et d'indemnisation" des assurances où "du travail manuel ou de la prise de décision peuvent être automatisés ou aidés", a expliqué à l'AFP son directeur général Jérémy Jawish, qui a co-fondé en 2014 Shift Technology avec son condisciple de Polytechnique Eric Sibony, et David Durrleman.

Shift Technology emploie aujourd'hui plus de 350 salariés, et fait 60% de son chiffre d'affaires — non communiqué — à l'étranger, selon Jérémy Jawish. "40 nationalités différentes travaillent déjà chez Shift", s'est félicité son co-fondateur.

L'entreprise veut utiliser la manne financière levée notamment pour embaucher 300 spécialistes du traitement de la donnée d'ici deux ans, et créer en France "le plus gros pôle mondial de sciences de la donnée (data science) dédié au secteur de l'assurance".

À lire aussi — Uber s'associe avec la startup Arrival pour concevoir une voiture électrique dédiée au transport des personnes

Découvrir plus d'articles sur :