Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La startup très secrète Palantir, déjà valorisée à $20Mds, vient de lever $20M auprès d'un seul investisseur

La startup très secrète Palantir, déjà valorisée à $20Mds, vient de lever $20M auprès d'un seul investisseur
© REUTERS/Mike Blake

La très secrète entreprise de big data Palantir Technologies a levé 20 millions de dollars en novembre, selon des documents enregistrés mercredi 23 novembre 2016 à l'Autorité américaine des marchés financiers (SEC).

Comme l'a remarqué TechCrunch, le document révèle que la première transaction a eu lieu le 8 novembre 2016. Il indique également que les fonds proviennent d'un seul investisseur, qui n'a pas été identifié. Il n'y a pas beaucoup d'autres détails.

Palantir n'a pas immédiatement répondu à la demande d'interview de Business Insider US.

20 millions de dollars est un montant curieusement bas pour une entreprise qui a clôturé un tour de table de 880 millions de dollars en décembre 2015, levé plus de 2 milliards de dollars au total et qui serait valorisée à 20 milliards de dollars.

Fondée en 2004 — en partie avec l'argent de la CIA — Palantir est à la fois l'une des plus grandes entreprises de la Silicon Valley et l'une des plus discrètes. Elle vend des outils de gestion et de filtrage de données au Ministère de la défense américain et aux agences de renseignement, mais aussi à des sociétés de finance, de santé et autres. Mais elle est surtout célèbre pour cacher ses activités du grand public.

L'année dernière a été mouvementée pour Palantir, à cause de procès contre des investisseurs, d'accusations de discrimination raciale à l'embauche, et de la perte présumée d'employés et de clients de renom. Si l'entreprise génère un solide chiffre d'affaires, elle ne serait pas encore rentable, selon de récents articles.

REUTERS/Gary Cameron

Mais l'entreprise pourrait connaître des jours meilleurs grâce à la prise de fonction prochaine de l'administration Trump. Peter Thiel, l'une des cofondateurs de Palantir, a été l'un des plus célèbres partisans de Donald Trump dans la Silicon Valley, et conseille actuellement le président fraîchement élu en faisant partie de son équipe de transition.

La nomination du Général Michael Flynn comme conseiller de Donald Trump en matière de sécurité nationale pourrait également être une aubaine. D'après un article de BuzzFeed, Michael Flynn a préconisé en toute discrétion les technologies de Palantir.

Et en octobre dernier, l'entreprise a remporté un procès contre l'armée américaine, le remettant dans la course pour signer un contrat sur des systèmes de données estimé à plus de 200 millions de dollars.

Les 20 millions de dollars levés cette fois-ci ne sont pas aussi importants que ce contrat mais cela montre que d'aucuns sont toujours très intéressés par la startup qui ne parle pas beaucoup de ses activités.

Version originale : Jeff Dunn/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :