Une entreprise de Laval devance Pepsi et Nestlé en s'emparant des yaourts bio de Danone pour 767M€

Emmanuel Faber, DG du groupe français Danone, le 9 juin 2017 à Bercy. REUTERS/Charles Platiau

Le groupe agroalimentaire français Danone a annoncé lundi dans un communiqué avoir signé un accord avec Lactalis pour la vente de Stonyfield, l'une de ses filiales américaines de produits laitiers frais, pour un prix de 875 millions de dollars (767 millions d'euros environ).

Ce montant représente 20 fois l'excédent brut d'exploitation de la société en 2016.

Stonyfield a généré un chiffre d'affaires d'environ 370 millions de dollars en 2016.

Basée à Laval, Lactalis est le premier groupe laitier mondial avec 17,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans la production de fromages (marque Président), de lait (Lactel), de yaourts, de beurre ou de poudre de lait.

Avec cette opération, Lactalis contine de s'implanter sur le marché américain du yaourt, qui pèse 9,5 milliards de dollars — deux fois moins qu'en Europe de l'Ouest.

Mais avec Stonyfield, qui produit des yaourts bio, "Lactalis entre ainsi directement sur le segment le plus dynamique du secteur", précise Pierre Tegner, analyste chez Natixis, cité par Les Echos.

Le journal indique que le groupe français a doublé dans cette acquisition d'autres grands noms de l'agroalimentaire comme Nestlé, PepsiCo ou encore le chinois Yili.

Cette cession — qui devrait intervenir au cours du troisième trimestre sous réserves l'approbation finale par le Department of Justice — était prévue par l'accord conclu fin mars  avec les autorités américaines de la concurrence dans le cadre de l'acquisition récente de WhiteWave par Danone pour 11,4 milliards d'euros.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Total est le premier groupe pétrolier de retour en Iran en prenant un pari à 1 Md$ avec Donald Trump

VIDEO: Le concours du meilleur développeur de France 2017 s'est tenu à Station F — plus de 700 développeurs s'y sont affrontés