Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'action Netflix monte en Bourse, malgré la peur du coronavirus qui fait paniquer les marchés

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'action Netflix monte en Bourse, malgré la peur du coronavirus qui fait paniquer les marchés
© Netflix

Netflix ne connait pas la crise du coronavirus. Les actions de la société de streaming sont à la hausse, même si la Bourse dévisse dans un contexte de peur croissante liée à l'épidémie. Le titre Netflix a augmenté d'environ 5 % cette semaine, jusqu'à ce jeudi 27 février, alors que l'indice S&P 500, qui rassemble les 500 plus grosses entreprises cotées américaines, était en baisse d'environ 5 %. L'indice est actuellement en voie de connaître sa pire baisse hebdomadaire depuis la crise financière de 2008, après que de nouveaux avertissements du Centre américain de contrôle des maladies et de l'Organisation mondiale de la santé ont laissé entendre que le coronavirus devenait une menace très réelle pour les pays occidentaux.

Netflix pourrait être immunisé contre le coup porté aux autres actions, jusqu'à présent, car les investisseurs pensent qu'une épidémie pourrait inciter les gens à passer plus de temps chez eux — et à regarder le service de streaming. Les actions de Netflix ont continué à monter jeudi après-midi. L'action se négociait en hausse de 2 % à environ 387 dollars vers 19 heures (heure de Paris). D'autres titres de médias, dont Comcast, Disney, Discovery, Fox et Roku, ont chuté jeudi après-midi. Le Dow Jones Industrial Average et le S&P 500 étaient tous deux en baisse d'environ 2 %.

La hausse des actions Netflix survient également malgré la concurrence accrue à laquelle la plateforme est confrontée en raison des nouveaux services de streaming comme Disney+ et Apple TV+, et des plateformes qui vont bientôt être lancées, Peacock et HBO Max en tête.

L'action Netflix a augmenté de près de 18 % depuis le début de l'année, tandis que le S&P 500 a baissé d'environ 4 %.

Version originale : Ashley Rodriguez / Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :