L'ambassadeur de Russie en Turquie Andrei Karlov (g) avec Vladimir Poutine à Istanbul, en Turquie, le 10 octobre 2016. REUTERS/Osman Orsal

L'ambassadeur de Russie en Turquie Andrei Karlov (g) avec Vladimir Poutine à Istanbul, en Turquie, le 10 octobre 2016. REUTERS/Osman Orsal

L'ambassadeur de Russie en Turquie, Andrey Karlov, est décédé après qu'un homme lui a tiré dessus avec un pistolet pendant l'inauguration d'une galerie d'art lundi à Ankara.

Son décès a été confirmé par le Ministère russe des affaires étrangères.

Andrey Karlov venait de terminer son discours lors d'un événement privé organisé au Ankara Center for Contemporary Art lorsqu'un homme lui a tiré dessus.

Trois autres personnes auraient été blessées et emmenées à l'hôpital.

Le tireur — qui portait un costume et a présenté un badge de police pour entrer dans la galerie d'art — a été identifié comme Mevlüt Mert Altıntaşun, un agent des forces spéciales de 22 ans, d'après une pièce d'identité trouvée sur lui. 

Il aurait, selon des témoins, évoqué une vengeance pour Alep, rapporte le quotidien Hurriyet.

Le Kremlin a declaré que cet assassinat était une attaque terroriste.

Le tireur parlait turc avec un "accent d'Istanbul, éduqué", selon l'analyste turc Barin Kayaoglu. "Aucune trace d'accent étranger. Arabe ou autre."

Un photographe d'Associated Press, qui était au musée, assure que le tireur a crié "Allahou Akbar" et d'autres mots en Russe, avant de tirer au moins huit coups et casser des photos accrochées pour l'exposition. 

Les relations turco-russes étaient tendues mais se sont améliorées après qu'un avion de chasse russe avait été abattu par la Turquie près de la frontière turco-syrienne en novembre 2015.

"C'est le premier événement auquel a assisté l'ambassadeur russe depuis le rapprochement", a tweeté le journaliste turc Ragip Soylu. "Le tireur a dit: 'nous mourrons à Alep, vous mourrez ici'."

La Turquie et la Russie sont dans des camps opposés de la guerre en Syrie — la Turquie soutenant l'opposition et la Russie aidant le président syrien Bachar el-Assad.

Le tireur était apparemment derrière l'ambassadeur quand il a tiré des coups de feu en l'air puis a dit aux personnes dans l'assemblée de partir. Il a ensuite tiré sur Karlov, rapportent des témoins cités par les médias turcs.

La Turquie avait participé à des négociations de paix secrètes sur la Syrie, en compagnie de la Russie et de représentants de l'opposition. Organisées à Ankara, elles avaient débouché sur une trêve et un accord d'évacuation des civils des parties rebelles d'Alep.

Le ministre des affaires étrangères turc Mevlüt Çavuşoğlu était attendu à Moscou mardi pour des discussions sur la Syrie, avec ses pairs russe et iranien.

Le musée est situé au cœur du quartier diplomatique d'Ankara, à "une minute de marche de l'ambassade américaine et deux minutes du parlement turc", selon Aykan Erdemir, ancien parlementaire.

Les officiels russes pointent du doigt des extrémistes salafistes. 

Version originale: Natasha Bertrand/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Le DG de Microsoft explique pourquoi les gouvernements ne doivent pas utiliser les failles logicielles comme armes